Lucien Favre a répondu aux question de beIN Sports après l'élimination sans appel de Nice face à Naples (0-2) en barrage retour de la Ligue des Champions. L'entraîneur suisse était plutôt fataliste sur l'issue de la rencontre: «Ils sont plus forts, c'est clair. C'était clair dès le tirage au sort. Mais on a bien moins joué que contre l'Ajax, surtout au retour. Contre l'Ajax, on était plus solidaire, tout le monde travaillait. Quand un ou deux ne font rien du tout sur le terrain, c'est absolument impossible de gagner un match contre qui que ce soit...»

 

Interrogé sur le fait que Mario Balotelli était sorti du terrain au moment de l'ouverture du score napolitaine, Favre n'a pas caché son agacement: «Pfff, c'est difficile... C'est pas possible. Une fois, c'est les chaussures, une fois c'est un truc là (un strap au poignet ndlr)...Je ne sais pas si c'est la raison pour laquelle on encaisse le but mais bon, voilà...»

 

Enfin, sur la suite de la saison alors que le Gym va probablement perdre Jean-Michael Seri qui devrait rejoindre Barcelone, le coach des Aiglons semble inquiet: «Pour construire, il faut remplacer le matériel qui était là et on ne l'a pas remplacé, loin de là. C'est la première chose à dire. Pour le moment, c'est du bricolage. Ça va être dur de trouver des joueurs en dix jours...

 

 

Commentaires   

#2 marc 23-08-2017 14:12
Il est perfectionniste , qualité de Monsieur Favre , et aujourd'hui tout le monde doit ce remettre en cause, et dit les choses sans ce caché , nous avons de la chance de l'avoir à Nice , cela obligera certain de travailler encore plus ,pas respect vie à vie des supporters qui viennent au stade ,et du club ;
VIVA L'OGCNICE
#1 CorsicaNissart 23-08-2017 12:18
Il est bien naïf le Lulu ? C'était à prévoir que Rivère allait le rouler !!!
Le président mériterait que son coach lui fasse une Bielsa !!

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir