Proche de rejoindre le FC Barcelone l'été dernier, le milieu de terrain Jean Michaël Seri a finalement continué son aventure à l'OGC Nice. Malgré des performances mitigées sur cette première partie de saison, l'Ivoirien reste dans le viseur de grands clubs, notamment en Angleterre. Jean Michaël Seri plait beaucoup en Angleterre. L'OGC Nice s'était fait une raison pour Jean Michaël Seri l'été dernier en acceptant son départ au FC Barcelone. Mais finalement, le club catalan s'est rétracté et le milieu de terrain a continué son aventure avec le Gym. Depuis, l'Ivoirien a logiquement eu besoin de digérer ce transfert avorté et a réalisé des performances mitigées. Mais peu importe, le joueur de 26 ans dispose d'une belle cote en Europe et notamment en Angleterre où des cadors s'intéressent à ses services.

 

Seri plaît à Liverpool et Manchester City

 

En effet, d'après les informations du média britannique The Daily Mail ce jeudi, le Niçois se retrouve dans les petits papiers de Liverpool et de Manchester City ! Ces dernières semaines, Seri a de nombreuses fois répété qu'il souhaitait rejoindre une grande équipe susceptible de lui confier un rôle important. Malgré son talent, le Niçois aura bien du mal à bousculer la hiérarchie établie chez les Citizens, où l'entraîneur Pep Guardiola pense surtout à lui pour renforcer son effectif dans un rôle de doublure. Par contre, chez les Reds, l'Ivoirien pourrait avoir sa chance, notamment dans l'idée de remplacer Emre Can, en fin de contrat en juin prochain.

 

Quelle position pour Nice ?

 

Toujours d'après la même source, les deux équipes anglaises sont prêtes à formuler des offres pour Seri cet hiver. Mais une question se pose : l'OGCN sera-t-il d'accord pour laisser filer l'un de ses meilleurs éléments en cours de saison ? Si le club français a remonté la pente en Ligue 1 (12e au classement), Lucien Favre aura bien besoin du milieu pour enchaîner les bons résultats. En tout cas, dans l'éventualité où Nice accepte d'envisager un départ de Seri en janvier, Liverpool et Manchester City vont devoir aligner un gros chèque. Comme l'été dernier, le président des Aiglons Jean-Pierre Rivère devrait être intransigeant sur le prix réclamé : 40 millions d'euros, soit le montant de la clause de valorisation signée sous seing privé par Seri. - 

Commentaires   

#1 Maurice 10-12-2017 04:38
Enfin une grande nouvelle.Espero ns que ça se fasse au plus vite.Les rosbeefs sont souvent surprenants mais là alors quel cadeau! il vont raquer 40 millions pour un joueur ultra surcoté,qui est completement à la rue depuis le début de la saison.Sans parler des autres saisons ou il est fautif sur pas mal de buts.En plus dans ces interviews,il est tellement mielleux,il veut tellement passer pour un mec gentil,que ça sent le faux à 10 Km.Alors au revoir et va pleurer ailleurs.Pour moi tu resteras toujours un joueur trés irégulier.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir