L'instance doit entendre ce mardi Nice sur des accusations visant des «accords de non-sollicitation» de trop jeunes joueurs, et Monaco sur «les conditions de recrutement de deux joueurs mineurs».


La commission juridique de la Ligue de football professionnel étudie, ce mardi, les accusations de l'OM contre Nice. Le club olympien suspecte son rival azuréen de faire signer, sous seing privé, des contrats de non-sollicitation (ANS) à de trop jeunes joueurs (la réglementation interdit de le faire avant qu'ils n'aient treize ans).

 

Après quelques semaines d'enquête, la commission va étudier le cas niçois en présence, a priori, des acteurs de ce litige. Elle va aussi se pencher sur le cas Rabiot et les pratiques de l'AS Monaco, mise en cause par les Football Leaks pour le recrutement de joueurs mineurs.

 

Deux joueurs mineurs concernés


Dans ce dossier, comme elles l'ont expliqué le 13 novembre dans un communiqué, «la Fédération française et la Ligue ont conjointement décidé de saisir la Commission fédérale du statut du joueur Élite de la FFF et la Commission Juridique de la LFP concernant les conditions de recrutement de deux joueurs mineurs par l'AS Monaco. Ces deux commissions seront chargées d'enquêter afin de déterminer les éventuelles suites disciplinaires et/ou pénales à donner à ces dossiers».

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir