L’OM reste déterminé à engager le buteur italien de l’OGC Nice, âgé de 28 ans. Les discussions sont toujours en cours, mais Marseille n’a pas trouvé d’accord salarial et contractuel avec le joueur et son entourage. Dernièrement, le directeur sportif Andoni Zubizarreta a pris des renseignements avec les représentants de plusieurs attaquants, mais il leur a bien fait savoir que Balotelli s’avérait la priorité absolue de l’OM. Le président Jacques-Henri Eyraud et l’entraîneur Rudi Garcia, qui apprécient le bonhomme, sont contraints par le diktat du fair-play financier européen et une masse salariale olympienne déjà trop généreuse.


Si certains joueurs venaient à partir, comme Kostas Mitroglou (350 000 euros bruts mensuels) ou Valère Germain (remplaçants hier soir), Clinton Njie (suivi par des clubs de Premier League), Grégory Sertic et Tomas Hubocan (leurs agents respectifs travaillent sur une nouvelle destination), voire Aymen Abdennour, l’OM aurait un peu plus de latitude pour séduire l’Italien, qui a peu d’offres, mais aussi le temps pour lui : qu’il résilie ou non, il sera bientôt libre, il pourra espérer une belle prime à la signature et un salaire d’au moins 500 000 euros par mois.


Du côté de l’OGC Nice, malgré les changements à la tête du club azuréen, on attend que le joueur italien se décide, pas question de lui accorder un quelconque dédommagement. « La balle est dans son camp », expliquent en chœur les acteurs de cet autre club du sud de la France.

 

Olivier Boscagli et Mouez Hassen pourraient retrouver rapidement des clubs qu’ils connaissent bien. Prêtés respectivement à Nîmes et à Châteauroux la saison passée, ils sont partis pour s’engager définitivement avec ces deux clubs, selon Nice-Matin.

 

Jallet compte sur Balotelli et déclare"Mario est en préparation individuelle, on espère l’avoir à 100 % à nos côtés jusqu’à la fin de la saison. Malgré le fait qu’il n’ait pas marqué sur les six premiers mois, ça reste un joueur de grande classe et on l’apprécie tous dans le vestiaire. On aimerait que son talent nous serve le plus longtemps possible mais ça ne dépend pas que de nous, ça dépend de lui aussi, de ses envies, du club, de l’attrait d’autres clubs… Mais Mario fait toujours partie de l’OGC Nice pour l’instant et on espère pouvoir compter sur lui pour les six prochains mois à 100%. On lui glisse deux ou trois mots pour lui dire que ça fait plaisir de le voir, qu’on espère qu’il restera mais le choix appartient à lui et au club. On fait comme s’il allait nous rejoindre pour le prochain match. Il a un talent propre indéniable, c’est vraiment dommage de se passer de ce type de joueur"

Alors que Patrick Vieiraz reste dans l'attente: Il est dans une situation où il a besoin de réfléchir à son avenir, par rapport à ce qu'il a envie de faire et à ses options. On attend son retour pour savoir ce que lui veut faire. Il n'y a rien d'impossible, à partir du moment où il y a un joueur qui est sous contrat, il n'y a rien d'impossible."

 

Racine Coly pourrait voir son bail s'abréger du côté de l'OGC Nice.

 

Fatigué par son comportement et déçu par ses performances, l’OGC Nice s’est résolu à se séparer de Balotelli pour mieux préparer la suite.

Les dirigeants étaient ce vendredi matin en discussion avec l’avocat du joueur au sujet d’une rupture de son contrat qui court jusqu’en juin 2019 selon Nice Matin. Le joueur pourrait partir libre de Nice après avoir fait une première partie de saison ratée.

 

Si on en croit la presse de ce matin, le possible transfert de Balotelli à l'OM est de retour...

Ardemment désiré par Patrick Vieira, l'arrivée, sous la forme d'un prêt, de Ryad Boudebouz sur la Côte d’Azur se heurte actuellement au souhaite du Betis Séville qui réclame un transfert sec dans cette affaire. Si les deux clubs négocient, le joueur a déjà fait son choix. Il veut porter le maillot des Aiglons.

"Ma situation est très simple : j’ai deux ans et demi de contrat avec Galatasaray. J’ai été blessé, je me suis bien soigné et j’ai hâte de reprendre la compétition. Mon nom revient à chaque mercato. Cela me fait plaisir que l’on pense à moi. Aujourd’hui, c’est simple : je ne suis en négociations avec personne. Ni en L1, ni au Qatar. Je n’ai jamais demandé à quitter mon club et ne suis pas dans l’idée de le quitter. Je suis sous contrat et bien ici." déclare Younès Belhanda à Yahoo Sport suite aux rumeurs qui l'envoient à Monaco ou à Nice.

Le mercato niçois va être marqué par le feuilleton Mario Balotelli dont le départ est acté. Un autre pourrait intervenir vite : celui d’Adrien Tameze (24 ans).

Sous-catégories