C'est un Gym décimé qui va rencontrer Auxerre ce soir et pourtant, ce ne sera pas une excuse. En effet, les aiglons, qui évoluent dans le ventre mou du championnat , ne pourront pas se contenter d'une défaite qui les rapprocherait dangereusement de la fin du classement... Alors, jouons au foot et n'essayons pas de se contenter du match nul...



Le match est à suivre sur :

 

Radio

 

RMC Mutlitlive

France Bleu Azur

 

Internet

 

Action/Action : Sport24

Streaming : Rojadirecta - atdhe

 

 

Les Paris Sportifs

En rouge les meilleurs côtes

 

EurosportBet : jusqu'à 80 euros de bonus

 

Les cotes : Auxerre : 1.83 - Nul : 2.95 - Nice : 3.80





SAjOO.fr, 80€ offerts pour votre première inscription

 

Les cotes : Auxerre : 1.78 - Nul : 3.00 - Nice : 3.90





Pmu.fr : jusqu'à 60 euros de bonus

 

Les cotes : Auxerre : 1.90 - Nul : 3.00 - Nice : 3.70





Bwin.fr : jusqu'à 50 euros de bonus

 

Les cotes : Auxerre : 1.78 - Nul : 3.00 - Nice : 3.90






Betclic.fr : votre premier pari remboursé jusqu'à 20 euros

 

Les cotes : Auxerre : 1.90 - Nul : 3.00 - Nice : 3.75





 

Les dernières news

 

29/10

Le groupe niçois : Ospina, Letizi - Cantareil, Civelli, Clerc, Mabiala, M'Bow, Paisley, Pejcinovic - Ben Saada, Coulibaly, Hennion, Sablé, Traoré - Ljuboja, Mouloungui, Mounier, Poté

Le groupe auxerrois : Riou, Sorin - Hengbart, Mignot, Berthod, A.Coulibaly, Grichting - Dudka, Birsa, N’Dinga, Pedretti, Chafni, A.Traoré, Sammaritano -  Oliech, Quercia, Contout, Bourgeois

 

26/10

Remplacé en fin de rencontre à Lens, samedi (défaite 0-1), Ismaël Gace manquera à son équipe une quinzaine de jours en raison d'un décollement de l'aponévrose à la cuisse gauche. Si Diakité (tendon d'Achille), qui a commencé à courir mardi, pourrait revenir dans le groupe, Digard (lésion à la cuisse droite) et Bamogo (décollement aponévrose cuisse) devraient tout juste pouvoir reprendre l'entraînement la semaine prochaine, tandis qu'Hellebuyck (genou), indisponible depuis la mi-août, doit encore recevoir des soins. Faé, le meilleur buteur niçois (2 réalisations) et Bagayoko seront en outre suspendus. L'Equipe.

 

 

Les stats avec la LFP

 

 

 

 

Les déclarations d'avant-match

 

 

Eric Roy :

Le plus rageant c’est que lorsqu’on parvient à faire trois, quatre enchaînements de passes, on se crée des situations. Le seul problème c’est que je ne comprends pas pourquoi on ne le répète pas plus souvent » Il y a peut-être un problème de confiance, voire de niveau. On manque de conviction par moments. On se doit de faire plus mal, être plus conquérant. Chaque erreur que l’on fait, on le paye cash.

 

Julien Sablé :  

Auxerre, c’est un gros collectif avec quelques individualités. Une bonne défense, une des équipes solides de notre championnat. On ne va pas y aller en se disant qu’ils viennent de gagner deux matches de suite. Je ne regarde pas les stats. A mes yeux, en Ligue 1, ça ne veut rien dire. Tout le monde bat tout le monde.

 

Danjiel juboja :

 l'AJA, il y a Benoît Pedretti. J'ai évolué avec lui du temps de Sochaux, je le connais, il a cette capacité à transmettre les ballons rapidement, donc il peut mettre les attaquants dans de très bonnes conditions. Il faudra bien le contrer et l'isoler pour qu'il ne puisse pas effectuer ces passes-là. Mais en priorité, on va s'occuper de nous, pour jouer à notre meilleur niveau et pouvoir menacer vraiment Auxerre.

 

Renato Civelli :

Ce n'est pas normal de prendre autant de buts, c'est vrai. Nous avons encore beaucoup de choses à améliorer. En même temps, quand nous sommes acculés en défense pendant 90 minutes, il faut s'attendre à ce que cela finisse par rentrer... Avec Nema [Pejcinovic], on commence à se connaître, même si nous avons encore beaucoup d'automatismes à acquérir ensemble. François [Clerc], c'est un grand joueur, dont nous n'avons sûrement pas encore vu tout le potentiel. Notre défense est bien en place... Je ne pense pas qu'il y ait de différence entre nos rencontres à domicile ou à l'extérieure. Nous ne sommes pas des machines, chaque match est particulier. Nous avons eu de bonnes phases de jeu lors de certaines rencontres. Le championnat de France est très serré cette année, il faut aussi le reconnaître. Nous avons tous envie de finir mieux classés que la saison passée.

 

 

 Revue de Presse

 

"Maintenant, ça suffit !", doivent râler les supporters auxerrois, presque désespérés de n'avoir pu assister cette saison à aucune victoire de leurs favoris à l'Abbé-Deschamps en championnat. Ils devraient être entendus samedi lors de cet AJA-Nice de la 11e journée. Pedretti et ses coéquipiers viennent d'aligner deux succès de rang, une première cette saison, avec sept buts à la clé.

Auxerre est prêt

 

Déçu de la défaite de Nice dans les tout derniers instants à Lens (1-0), Julien Sablé , en bon capitaine, veut réagir samedi face à Auxerre. Une équipe bourguignonne qu’il apprécie.

Auxerre, un exemple

 

Il faut dire que le danger guette : en cas de revers à Auxerre, demain, et du fait que Lyon (14e) et Lorient (16e) reçoivent, les Aiglons pourraient reculer de plusieurs échelons et flirter avec la zone rouge. Privé de plusieurs éléments, le Gym doit donc puiser dans ses ressources et peut compter sur son trio d'attaquant (Mounier, Ljuboja et Mouloungui) au complet. Un Danijel Ljuboja rassuré par ses adducteurs mais en état de manque : l'ex-Parisien n'a plus marqué depuis le 25 septembre (Nice-Rennes au Ray, 1-2), et il trouve que l'attente a trop duré.

Une obligation de résultat

 

C'était il n'y a pas si longtemps et pourtant cela paraît déjà très loin. Avril 2010, période faste pour l'AJA. L'équipe de Jean Fernandez surprend par son enthousiasme et se construit un fabuleux destin européen, celui qu'elle est en train de vivre aujourd'hui.

Déjà 6 mois qu'Auxerre attend ça