Logo - Netbet Sport - Navy background - 150X59

 

Un rendez-vous important! Important pour les supporters avant tout. Vendredi à 20h30, en direct sur BeIn Sports, le Gym se déplacera à Marseille. Toutes les infos sur la rencontre se trouve sur cette page qui sera remise à jour quotidiennement.

 

 

Le match est à suivre sur :

 

Radio

RMC Mutlitlive

France Bleu Azur

 

Internet

 

Streaming : Fromsport - atdhenet.tv - FirstRow

 

 

Paris Sportifs

 


Profitez de 110€ de Bonus pour parier pour ce derby avec Net Bet..

 

Marseille : 1.50 - Nul : 3.70 - Nice: 6.75.

 

 

 

Les news

 

.

28/08 Le groupe niçois: Hassen, Pouplin - Amavi, Diawara, Genevois, Gomis, Palun, Puel G - Albert, Bauthéac, Eysseric, Hult, Mendy, Vercauteren - Bosetti, Cvitanich, Honorat, Maupay, Plea

 

27/08 Blessé lors de la première journée face à Toulouse, l'attaquant de l'OGC Nice Dario Cvitanich ne touche toujours pas le ballon. Tandis que ses partenaires s'entraînent légèrement au stade Charles Hermann, l'Argentin poursuit un travail physique avec le kiné. La Provence.

 

26/08 Les supporteurs de l'OGCN ne pourront assister au match Marseille-Nice, vendredi soir, que dans le cadre de déplacements collectifs et encadrés, ont indiqué les deux clubs de L1 ce mardi. Cette décision a été prise à l'issue d'une réunion en préfecture qui s'est tenue mardi à Marseille. Les billets seront délivrés aux dirigeants niçois seulement à l'arrivée de leurs supporteurs au stade. L'Equipe.

 

L'arbitre de la rencontre sera Bartolomeu Varela.


24/08 Les jets de projectiles dans la surface de réparation bordelaise dans les dernières minutes de Nice - Bordeaux, samedi soir à l'Allianz Riviera (1-3), seront certainement évoqués mercredi lors de la réunion de sécurité prévue à la Préfecture de Marseille avant le match d'ouverture de la 4e journée, vendredi au Vélodrome entre l'OM et l'OGCN (20h30). En présence de représentants des deux clubs..L'Equipe.


André Pierre Gignax (torsion à la cheville droite) devrait reprendre l'entraînement dès mercredi 27/08.

 


Les stats


 

07/03/2014 Ligue 1 Olympique de Marseille 0 - 1 OGC Nice


11/11/2012 Ligue 1 Olympique de Marseille 2 - 2 OGC Nice


01/02/2012 Coupe de la Ligue Olympique de Marseille 2 - 1 OGC Nice


06/11/2011 Ligue 1 Olympique de Marseille 2 - 0 OGC Nice


27/04/2011 Ligue 1 Olympique de Marseille 4 - 2 OGC Nice


11/04/2010 Ligue 1 Olympique de Marseille 4 - 1 OGC Nice


06/12/2008 Ligue 1 Olympique de Marseille 2 - 1 OGC Nice


29/08/2007 Ligue 1 Olympique de Marseille 0 - 2 OGC Nice


17/03/2007 Ligue 1 Olympique de Marseille 3 - 0 OGC Nice


26/02/2006 Ligue 1 Olympique de Marseille 1 - 0 OGC Nice

 

 

 

Les déclarations d'avant-match

 

 

Claude Puel:

Ce sera un déplacement difficile parce que l'OM reprend de la confiance après son succès samedi. C'est un groupe de talent qui n'a pas encore son rythme de croisière mais face à leurs supporters ils voudront être présents.

 

Marcelo Bielsa:

La motivation des joueurs se joue plus sur l'avenir et sur l'enjeu donc. Nous sommes des compétiteurs. Je pense que le match à domicile avec le public qui vibre, dès lors il y a cette stimulation. Il n'y a pas besoin de plus je pense pour motiver mes troupes.

 

Romain Genevois:

On a peut-être manqué de maturité mais pas de caractère. Effectivement, si on avait eu plus de joueurs "de métier" sur le terrain, je pense qu'on n’aurait pas subi autant de décisions litigieuses. Peut-être qu'on est jeunes, mais pour moi ce n'est pas une raison.


Souley Diawara:

Je suis content d’avoir fait mes débuts avec l’OGC Nice, de ces premières minutes, même s’il n’y a pas la victoire au bout. On est tombé sur une équipe bordelaise en confiance. Il y a de la frustration parce que je pense qu’on méritait mieux. Ça ne sert à rien de s’appesantir sur l’arbitrage. Dès la semaine prochaine, on va essayer de récupérer les points à Marseille

 

 

 

Revue de presse

 

 

 

Un air de revanche

 

Derby n’est pas le terme approprié. Les 200 kilomètres qui séparent Nice de Marseille, à l’échelle de la France, n’en font pas des voisines si proches. Même en s’écartant de l’origine du terme, qui venait du fait que Derby, en Angleterre était la première villeà posséder deux équipes de foot, on réservera ça à Nice-Monaco, Lyon-Saint-Étienne, Lille-Lens, Nancy-Metz. Le dernier derby de haut niveau à Marseille ayant opposé l’OM et Endoume en coupe de France en 1996.

 

Mais il n’est pas indispensable d’accoler un terme précis à la rivalité entre l’Olympique de Marseille et l’OGCNice. Elle était sans doute antérieure à la finale de coupe de France 1954 où les Marseillais se sont toujours estimés lésés, voire défavorisés. Nice était alors une grande équipe et l’OM glissait vers son déclin. Depuis, en dépit des ambitions du début des années 70, Nice est toujours resté très en retrait, a fait l’ascenseur, tandis que l’OM a connu plusieurs périodes de gloire. Et entre les deux clubs, surtout entre les supporters, l’antipathie a perduré, elle s’est aggravée; de fait,OM-Nice, ce n’est jamais une rencontre comme les autres.

 

Aujourd’hui, la rivalité est exacerbée par l’air de revanche qui flotte au-dessus du Vélodrome. D’abord, parce que les Aiglons ont battu l’OM trois fois la saison dernière, avec un humiliant 5-4 au Vélodrome en coupe de France pour point culminant.Mais ce n’est pas seulement envers les Niçois que les Olympiens doivent prendre une revanche...
"Bien sûr qu'on peut revenir sur les antécédents, dit d’ailleurs Marcelo Bielsa. Mais la motivation des joueurs se joue plus sur l’avenir et donc sur l’enjeu. Nous sommes des compétiteurs. Je pense qu’à domicile avec le public qui vibre, il ya cette stimulation. Il n’ya pas besoin de plus, je pense, pour motiver mes troupes".

 

La vraie revanche, c’est celle que les Olympiens doivent aux spectateurs du Stade Vélodrome. Mais aussi à tous ceux qui ont cru à l’utilité de l’édification d’un tel stade, qui ne servira pas seulement à l’Euro 2016. Un écrin de ce prix (loyers, impôts), ça mérite autre chose que le piètre OM-Montpellier.

 

"Après le 2-0 contre Montpellier, le sentiment qui m’habitait était la déception de ne pas avoir satisfait 55000 personnes qui avaient des prétentions légitimes en terme de jeu, ajoute d’ai l leurs l’entraîneur de l’OM. Notre sens du devoir, notre professionnalisme, nous imposent de produire du spectacle. On a livré un match douloureux pour les amoureux du football. On oublie parfois que le football c’est de l’émotion, du plaisir."

 

Émotion, plaisir, on ne demande effectivement que ça et les intentions de jeu vont dans ce sens. Les matches de préparation, une demi-heure contre Bastia et certaines séquences à Guingamp s’y sont conformés. Reste à espérer que les trois points pris en Bretagne auront fait sauter le poids excessif qui semblait peser sur les épaules olympiennes il y a quinze jours. La forme de Gignac, Payet, Nkoulou, est rassurante, celle de Thauvin ou Ayew plus gênante, le toucher de balle de Barrada est séduisant, les possibilités de changements offensifs sont riches. Et encore, Romain Alessandrini n’a-t-il pas encore réussi à s’imposer, en dépit de ses efforts, d’un tir sur le poteau face à Montpellier.

 

Les réserves sont moins fournies en défense où le mercato est attendu comme la solution ultime pour s’approcher sans l’atteindre, du quota espéré au départ par l’entraîneur, comme il l’a expliqué par deux fois, de deux joueurs de même niveau par poste. D’ailleurs, ce OM-Nice, dans ce contexte, peut aussi servir de frein ou d’aimant pour d’éventuelles recrues hésitantes, selon qu’un résultat négatif ou positif suscitera des sifflets ou la folie collective, la chaleur communicative du Vélodrome en fusion.

 

En face, Claude Puel se méfie évidemment du potentiel olympien et de la réaction d’une équipe encore en construction. "L’OM reprend de la confiance après avoir gagné son dernier match. À domicile, face à leurs supporters, ils seront très présents et peu à peu, ce groupe va se structurer et s’élever. Mais nous aurons l’ambition d’aller gagner là-bas. Que nous restions sur nos intentions de jeu qui sont intéressantes depuis le début, dans l’attitude, la qualité, même si tout ne nous a pas souri."

 

Avec son contingent de jeunes, encadrés par notre bon vieux Souley Diawara, le Gym est le type même d’adversaire dangereux pour l’OM, puisqu’il arrive sans obligation, en dépit de sa récente défaite à domicile, alors que l’OM a le poids de sa dette vis-à-vis des supporters. S’en acquitter serait le meilleur moyen de prendre enfin son vrai départ.

La Provence

Commentaires   

#3 Ganouner06 29-08-2014 22:48
Bin voila l'arbitre qui nous vole encore mais le pire c'est que certain on jouer comme des merdes j'ai vu une cfa jouer que des sales passes aucun physique on leur a donner le match en plus qu'il avait un arbitrage tres favorables voila ce qui donne un 4-0 bravo a noys c'est bien vous jouer avec le coeur bandes de victime pas de couilles et niveau de merde
+1 #2 rené 29-08-2014 12:44
la rivalité nice marseille remonte a la fin du XIX siecle quand les 2 clubs on été crées
vu que nice n'etait francais que depuis 40 ans en 1900 il faut comprendre que les joueurs nissart se confrontaient a des français quand ils rencontraient marseille , marseille les provençaux ,alliés des français dans des conflits encore dans toute les tetes
bref la haine des marseillais remonte à cette époque
c'est mon grand pere qui m'a expliqué ça car son pere , mon arriere grand pere n'etait pas né français et avait une haine contre ces français qui avait opressés les nissarts de tout temps
il faudrait expliquer ça aux journaleux parigots pourqu'ils se cultivent un peu
+1 #1 Ganouner06 28-08-2014 00:09
Je le sents bien on va gagner mais que si on ne regarde pas l'adversaire jouer on doit leur lettre d'entree le doute leur montrer que nous maitrisons le match donc nous fesons le jeu si nous concretison d'entree voir leur mettre 2 buts d'entree leur supporter vont se facher et ils vont se mettre la pression et un OM avec la pression ils vont plus jouer

Ajouter un Commentaire