La banderole qui fait parler. Hatem n'a pas été bien reçu, ce vendredi à l'Allianz Riviera à l'occasion de Nice - Rennes (2-1). Chants, banderole... la Populaire Sud a chanté, ecrit sa déception, à juste titre, face à ce joueur peu reconnaissant de ce qu'à fait l'OGC Nice pour lui. Lorsqu'il est arrivé, il y a trois, Hatem Ben Arfa était au fond du trou et Nice a bénéficié de ce super joueur. Un année mutuellement satisfaisante.

A l'issue de la saison alors qu'il était deux doigts de s'engager à Seville, le président Rivère a appelé les dirigeants parisiens pour appuyer le rêve du joueur.. A l'époque, le président niçois déclare: "Je ne vous cache pas que j'ai même appelé Paris pour leur dire qu'il était dommage de laisser partir un footballeur comme lui à l'étranger. La ligue 1 a besoin de joueur avec un tel talent."

banderolleenarfa

Deux ans après, alors que Nice a tout fait pour assouvir son rêve et que Nice a besoin de lui, le joueur s'engage à Rennes pour des raisons financières (le double du salaire niçois -300000€- ainsi que de la prime à la signature -5 millions-) alors qu'il venait de prendre 700000€ par mois sans jouer grâce aux dirigeants niçois.

Conclusion : une carrière sportive est ratée, car il a toujours priviliégié l'argent au sportif. En restant à Nice il y a deux ans, il aurait pu être appelé par l'Equipe de France.... Il aurait pu postuler toujours en sélection s'il n'avait pas été borné, il y a un an... etc... etc Dommage!

Alors Hatem tu es une grosse m... même si tu trouves encore quelques supporters qui te regardent avec bienveillance.

Photo Nice Matin