.
Il est arrivé le 1er avril et travaille déjà sur son premier chantier, l’effectif de la saison prochaine. Gilles Grimandi (47 ans), recruteur à Arsenal durant près de vingt ans, à côté d’Arsène Wenger, ancien joueur de l’AS Monaco et des Gunners, croit beaucoup dans le projet niçois, qu’il incarne désormais sur le plan sportif avec l’entraîneur, Patrick Vieira.

 

gilles grimandi

 

« Que vous inspire l’effectif de Nice?

 

Je suis surpris, j’ai l’impression que les gens ne mesurent pas sa qualité. On ne serait pas là sans un bon effectif. Il est déséquilibré car on est plus ou moins nombreux à certains postes. On est en souffrance offensivement mais, défensivement, on est performants, et dans la possession, on est bons. On a pas mal de joueurs susceptibles d’intéresser des grands clubs.

 

Que s’est-il passé en attaque cette saison ?

 

Le club avait misé sur deux joueurs (Mario Balotelli et Myziane Maolida), on s’était fixé des objectifs avec eux et ils ne sont plus là (Maolida est blessé). Sans eux, on a optimisé la situation (23 buts pour 48 points, 8 e de L1) mais il nous faudra un joueur à quinze buts, la saison prochaine.

 

Recruter un numéro 9 sera-t-il la priorité ?

 

Oui. On est sur des profils intéressants. On a bien avancé sur l’aspect physique et technique. Après, sur la faisabilité (financière) du dossier, c’est autre chose.

 

 

 

Si Allan Saint-Maximin s’en va, il vous faudra deux gros attaquants…

 

On verra. On aura aussi besoin d’un joueur plus décisif au milieu. Les milieux, cette saison, c’est huit buts et six passes décisives, il faudra faire mieux. Après, sur le reste de l’effectif, on est bien. Derrière, on est solides. Dans l’ensemble, on ne va pas tout chambouler.

 

Il vous manque un arrière gauche, non ?

 

Il n’y a pas eu d’évidence à ce poste, cette saison. Du coup, Patrick (Vieira) a souvent installé Malang (Sarr) et il a été à l’aise. On va essayer d’être pointu dans nos recherches. Je veux qu’on garde la même moyenne d’âge pour l’équipe (24ans) sans descendre en dessous. Dante fait grandir nos joueurs. Je ne veux pas d’effectif biberon, ce n’est pas l’objectif. À l’Ajax, il y a un joueur âgé par ligne, c’est ce qu’il nous faut.

 

Le président Ganaye a parlé de son intérêt pour Olivier Giroud. C’est tentant ?

 

Bien sûr que c’est tentant. Olivier, je le connais très bien, c’est moi qui l’ai fait venir de Montpellier à Arsenal (en 2012). Il offre des garanties d’efficacité, son profil nous plaît. Mais Olivier est sur une autre planète. À ce jour, c’est inaccessible. Après, il choisira sa destination en fonction de plein de choses, et ce ne sera pas forcément dicté par l’argent. Tout dépend où il mettra sa priorité.

 

Allez-vous prolonger le contrat de Walter Benitez (2020) ?

 

C’est indiscret. Walter est un super gardien et on souhaite qu’il reste avec nous.

 

Wylan Cyprien et Adrien Tameze pourraient être sollicités…

 

Je ne vais pas vous faire du joueur par joueur.

 

Les intentions des actionnaires restent mystérieuses. Sont-ils prêts à mettre beaucoup d’argent sur des recrues ?

 

Avant que j’arrive, on m’a dit : “On va essayer de faire ça, ça et ça.” Et aujourd’hui, j’ai le sentiment qu’on va pouvoir faire ce qu’on m’a dit. Je fais confiance aux gens qui sont là. Ça se passe super bien, chacun trouve sa place dans l’organisation. Au début, les rumeurs, les flottements, tout ça, O.K., mais là, tout le monde est sur le même objectif. La mayonnaise est en train de prendre en interne. Je suis à chaque fois un peu plus surpris par l’intérêt que suscite l’OGC Nice, c’est un club super attractif.

 

Quel sera l’objectif de la saison prochaine ?

 

On a fait 54 points en 2018, j’espère qu’on en fera au moins autant en 2019 et l’objectif sera d’en faire plus en 2020. L’objectif est d’arriver à viser régulièrement les places en Ligue Europa, voire mieux. Il y a deux ans, personne n’en parle mais Nice a éliminé l’Ajax (1-1, 2-2, au 3 e tour préliminaire de Ligue des champions). Ces deux clubs ont prouvé que l’argent n’est pas tout. Chacun doit pouvoir y arriver, avec ses contraintes et sa capacité économique. À Arsenal, avec le coach, on s’est battus longtemps contre plus riches que nous. C’est une question de cohérence. L’Ajax a su tout changer quand ça allait mal mais une fois qu’ils sont partis dans une direction, ils n’ont plus changé. Nice peut être une bonne surprise. L’argent ne fait pas tout. Il y a des jeunes joueurs sur le marché qui ne coûtent pas grand-chose et je peux vous dire que j’aimerais qu’ils signent chez nous.

 

Combien y aura-t-il de départs et d’arrivées ?

 

Certains joueurs seront approchés et on ne pourra pas s’opposer à leur départ s’ils ont une chance de progresser ailleurs. Mais, si cela doit arriver, ça arrivera, et on est déjà dans l’anticipation. On travaille sur des pistes de milieux de terrain, notamment. Après, certains joueurs sont intransférables, comme Atal et Hérelle.

 

Êtes-vous convaincu que Patrick Vieira sera au Gym la saison prochaine ?

 

Je pourrais vous répondre que j’ai 3 % de doutes, mais en fait je suis à 0 %. Je ne dis pas qu’il va rester dix ans ici, mais il est heureux dans ce projet. Et tant mieux si des clubs se renseignent sur lui. »

 

 

 

Commentaires   

#2 Gabouner06 29-04-2019 17:25
C’est quoi c’est joueur a deux balles
#1 Mariette 26-04-2019 06:22
D'aprés une source sure on parle de plus en plus du retour de Balmont comme milieu offensif. et Crivelli avant centre.Esperons que c'a se fasse,surtout pour l'europe.On peut rever.ISSA NISSA

Ajouter un Commentaire