Patrick Vieira, lors d'une interview accordée au JDD ne se fait pas d'illusion sur l'avenir d'une carrière d'entraîneur dans un club : "Je vais vous dire : la crédibilité d’avoir fait carrière a duré les trois premières semaines après mon arrivée à Nice. Ce qui compte aux yeux des joueurs, c’est l’organisation, les idées. Mon CV m’a permis de capter leur attention, mais c’est le contenu quotidien qui fait la différence. C’est peut-être médiatiquement que mon passé m’a donné du temps. Je n’ai pas été critiqué cette année, mais je le serai dans un an ou deux. On ne verra plus une longévité comme celle d’Arsène Wenger à Arsenal. Lorsque je me suis lancé, j’avais intégré que la vie d’un entraîneur était courte."

 

vieira18

 

 

 

Ajouter un Commentaire