Il y a quelques semaines alors que la rachat par les anglais était annoncé officiellement (sous réserve bien evidemment des procédures en cours) la populaire sud avait décidé de boycotter les abonnements tant qu'il n'avait pas vu les nouveaux propriétaires. Vous savez ceux qu'il a soutenu depuis le début (ou presque). C'était déjà étonnant... A tel point que l'on pouvait se demander comment soutenir un projet sans faire confiance à ceux qui le proposent. 

 

Aujourd'hui la Populaire sud indique tout en précisant pour les "personnes qui ont des problèmes de compréhension'' (sic) qu'il "n'a jamais fait état d'une grêve de supporters mais d'un boycott de rachat des abonnements" La nuance! Et surtout qu'il ne faut pas acheter sa place... 

 

Là où cela devient encore plus risible, c'est que le club (vous savez ceux dont la populaire n'a pas confiance avant de les avoir vu ou les anciens qui se sont fait insulter au stade et par communiqués) a décidé que "Des billets seront édités pour être remis par l’association exclusivement à ses membres. Seuls les titulaires de la carte 2019/20 pourront en bénéficier et accéder ainsi à la tribune. Les modalités de retrait seront directement indiquées par la Populaire Sud à ses adhérents. Et lorsque les abonnements débuteront, le tarif intègrera cette mesure en demeurant sur la base de 19 matchs"

 

Alors entre le club qui offre les places aux futurs "eventuels - potentiels" abonnés tout en demandant de se "carter" au groupe (!!), et la pop qui fait un action sans la faire... Un double langage génant du club comme du groupe.

 

 

Ajouter un Commentaire