"Sans prétention, on aurait pu demander à INEOS de changer de coach... Il n’y aurait pas eu de problème. Mais on a toujours voulu continuer avec Patrick. Il y a eu des coups de canif mais la relation est aujourd’hui saine et propice au développement du club... A l’époque de Favre et Dortmund, c’était la même chose. Nice a son mot à dire aussi, et c’était non pour un entraîneur sous contrat et avec qui on était content de travailler. Arsenal devait faire son marché ailleurs, pas à Nice." déclare Julien Fournier à Nice Matin concernant l'avenir de Patrick Vieira

 

 

 

Ajouter un Commentaire