Les deux équipes sont ex-equos au classement... Un match équilibré... Retrouvez toutes les infos, remises à jour quotidiennent..  

 

 

 

 Les nouveaux de l'OGC Nice sont disponibles, frais de port offert

 

Les nouveaux maillots de l'OGC Nice sont disponibles

 

  Profitez des bonus et pariez...

Les cotes

 

 



Où suivre la rencontre?

 

 Radio

RMC

France Bleu Azur

 

Multiplex

RTL

 

Vos places

 

 



 

Les stats

 

Victoire(s) Reims  : 3 - Nul(s) : 3  - Victoire(s) Nice : 5 

 

 

Les 10 dernières rencontres

03.11.19 Nice - Reims 2 - 0 Ligue 1


19.01.19 Reims - Nice 1 - 1 Ligue 1


11.08.18 Nice - Reims 0 - 1 Ligue 1


22.04.16 Nice - Reims 2 - 0 Ligue 1


12.12.15 Reims - Nice 1 - 1 Ligue 1

 

12.04.15 Reims - Nice 0 - 1 Ligue 1


22.11.14 Nice - Reims 0 - 0 Ligue 1


26.04.14 Nice - Reims 1 - 0 Ligue 1


07.12.13 Reims - Nice 1 - 0 Ligue 1


22.02.13 Nice - Reims 2 - 0 Ligue 1

 

 

 

 

Les news

  
05/02
 
Les équipes selon
 
Nice Matin
 
 
L'Equipe
 
 
04/02
 
Le groupe niçois : Benitez, Clémentia, Cardinale - Burner, Wagué, Herelle, Dante, Nsoki, Sarr, Durmisi - Danilo, Thuram, Lees-Melou, Boudaoui, Trouillet, Lusamba - Claude-Maurice, Myziane, Dolberg, Ganago
 
Le groupe stade remois : Nicolas LEMAÎTRE, Predrag RAJKOVIC - Yunis ABDELHAMID, Axel DISASI, Thomas FOKET, Ghislain KONAN, Hassane KAMARA - Mathieu CAFARO, Moreto CASSAMA, Xavier CHAVALERIN, Tristan DINGOME, Dereck KUTESA, Marshall MUNETSI, Alaixys ROMAO - Boulaye DIA, Nathanaël MBUKU, Kaj SIERHUIS, El Bilal TOURE.
 
 
Moussa Doumbia est suspendu pour cette rencontre et donc, sera absent tout comme Arber Zineli, toujours blessé. Marshall Munetsi est de son côté de retour, après avoir purgé sa suspension, tout comme Mathieu Cafaro, remis de sa blessure..
 
 
03/02
 
Eric WATTELLIER arbitrera la rencontre assisté de Aurélien BERTHOMIEU et Yannick BOUTRY
 
Suite à son carton rouge face à Lyon, Ounas ne sera pas présent lors de cette rencontre. Atal et Cyprien sont toujours  blessés.
 
 
 
 
 
L'interview
 
 

 

À Reims, vous chercherez à enchaîner, ce que vous n'arrivez pas à faire cette saison...

 

Ç'a toujours été la difficulté. C'est le plus gros challenge qu'on a. Est-ce qu'on est capable de répéter les performances qu'on a faites dernièrement ? Contre Rennes (1-1, le 24 janvier), on a fait un bon match, contre Lyon en Coupe (1-2, le 30 janvier), c'était plutôt bien, et là en championnat, c'était très bien. On doit retrouver ces valeurs-là pour répéter les performances. Ce qui est encourageant, c'est que si on compare les deux matches contre Lyon, on a vu une équipe qui n'a pas commis les mêmes erreurs. La question, c'est : est-ce qu'on est capable d'enchaîner dans les attitudes, la concentration ?

 

Avez-vous désormais des certitudes dans le jeu, dans l'animation offensive ?

 

On ne doute pas de la qualité individuelle des joueurs, on n'a jamais douté. Boudaoui, c'est un jeune joueur qui arrive dans un nouveau championnat. Il faut lui laisser le temps. Pareil pour Kasper (Dolberg), il avait besoin de trouver ses marques, de s'adapter à sa nouvelle vie. Les autres recrues sont aussi de jeunes joueurs. Vous avez été impatients avec eux. Ils ont travaillé et ça se passe de mieux en mieux.

 

vieira18

 

Devrez-vous gérer votre effectif en laissant certains joueurs au repos avec l'enchaînement des matches ?

 

Le seul problème par rapport au match de Lyon, c'est qu'on aura eu seulement deux jours pour récupérer.

 

Durmisi et Wagué seront-ils prêts à débuter ?

 

Durmisi (Riza) est prêt à débuter, oui. Moussa (Wagué), il aura peut-être besoin d'un peu plus de temps, mais il sera dans le groupe.

 

Danilo (replacé dernièrement au poste de défenseur central) est-il toujours un milieu de terrain ?

 

Il doit garder l'état d'esprit ouvert comme il l'a. C'est un joueur très intelligent, un joueur très agressif, il peut jouer au milieu de terrain. Il reste un milieu de terrain dans mon esprit. »

Les déclarations d'avant-match 

 

A venir 

 

 

 

 

Revue de presse   

Nice ne veut plus faire d’impairs-export

L'Equipe

En progrès dans le jeu et au classement, le Gym peut encore faire de l’Europe son objectif. À condition de confirmer à l’extérieur, où il n’a plus gagné depuis le 1er septembre.


NICE – Dimanche, c’étaient les recrues estivales qui se distinguaient face à Lyon (2-1), surtout Kasper Dolberg (auteur d’un doublé), Hicham Boudaoui et Alexis Claude-Maurice. Depuis le début de la semaine, ce sont les pelouses d’entraînement qui sont en réfection sur les ordres du nouveau responsable des terrains, le Britannique Scott Brooks, débauché de St George’s Park, le Clairefontaine de l’équipe d’Angleterre.

La progression du club attendue depuis l’arrivée d’Ineos serait donc enfin palpable ? C’est ce qu’espèrent les supporters niçois et c’est le message envoyé par leur équipe avec le succès du week-end dernier. Cette victoire a pu gommer la morne élimination en Coupe de France trois jours plus tôt (1-2, également contre Lyon) et redonner du sel à la seconde partie de saison niçoise. Avant le début de cette 23e journée, le Gym était revenu à la 8e place, à deux points du quatrième, Lille. Et le Gym progresse : ses recrues, censées apporter la plus-value attendue par rapport à la saison dernière, achevée à la 7e place, mais aussi d’autres individualités, comme Danilo Barbosa, qui donne satisfaction en défense centrale et offre de nouvelles possibilités à son entraîneur.

« On n’a jamais douté du potentiel de ce groupe, assure Patrick Vieira. Boudaoui (20 ans), par exemple, c’est un jeune joueur qui arrive dans un nouveau Championnat. Il faut lui laisser du temps. Pareil pour Kasper (Dolberg, 22 ans), il avait besoin de trouver ses marques, de s’adapter à sa nouvelle vie. Les autres recrues sont aussi de jeunes joueurs. Vous avez été impatients avec eux. Ils ont travaillé et ça se passe de mieux en mieux. Ce qui est encourageant, c’est que si on compare les deux matches contre Lyon, on a vu une équipe qui n’a pas commis les mêmes erreurs lors du deuxième. On a fait des progrès dans les espaces qu’on a laissés entre les lignes, on a montré beaucoup de solidarité sur les couvertures, on a posé des problèmes aux Lyonnais pour ressortir le ballon… »

Le technicien attend quand même confirmation. Il sait que son équipe a l’inconstance de sa jeunesse. « Est-ce qu’on est capables de répéter les performances qu’on a faites dernièrement ? Est-ce qu’on est capables de garder les mêmes attitudes et la même concentration ?, s’interroge Vieira. Enchaîner, ç’a toujours été notre difficulté. C’est le plus gros challenge qu’on a. »

Car si ses joueurs savent gagner chez eux, ils savent au mieux ne pas perdre à l’extérieur et restent sur des nuls à Brest (0-0, le 14 décembre) et Angers (1-1, le 11 janvier). Pour trouver une victoire niçoise hors de l’Allianz Riviera, il faut remonter à la 4e journée, à Rennes (2-1, le 1er septembre). Une disette de cinq mois à laquelle les Niçois mettraient bien fin dès ce soir, à Reims.

 

 

Commentaires   

#4 allia 06-02-2020 08:51
Dommage qu’herelle n’as pas du tout envie de jouer à droite et Vieraq ne le voit pas Il marche sur le terrain. Et Ganago. Était pas non plus à sa place
#3 Giloudenice 06-02-2020 08:16
Herelle manque cruellement de coviction, même s'il joue au centre.
Sarr est limite à ce poste, mais je le prolongerai pour le remettre dans l'axe.
Le reste est moyen plus.
Le nul est mérité car on à gaché, mais eux aussi
#2 porporino 05-02-2020 21:19
Dommage que Boudaoui gâche le 2ème but...mais le nul est logique, Reims a mis + d'impact et notre défense est à géométrie variable. Pourquoi prend-elle toujours autant de risques devant notre but? mystère...
les meilleurs niçois, ce soir, Benitez (on va peut-être arrêter de tergiverser sur son prolongement)PL M, Boudaoui et Claude Maurice qui s'affirme de + en +. Sinon Ganago décevant et surtout Thuram vraiment pas au niveau de L1.
Vus les scores de ce soir et hier, rien n'est perdu, mais il faudrait jouer avec davantage de précision et de vitesse pour lancer les contres. Mais sans Atal, c'st + dur à réaliser.
#1 marsiglialiste 04-02-2020 10:11
Il fut un temps où ces 2 équipes furent les meilleures de FRANCE, demain c'est un match important puisqu'en cas de victoire on se replace en haut du peloton en lice pour la ligue europa et selon rivere une qualification dès cette année nous ferait gagner une année sur le projet
en ce qui concerne benitez c'est les demandes de raiola qui sont jugés déraisonnables et l'argentin servira d'exemple que NICE n'est pas prêt à payer plus que les autres à cause de leur puissance financière

Ajouter un Commentaire