Nice a engagé un nouveau jeune joueur anglais, l'attaquant Khavarn Williams (17 ans), en provenance de Bournemouth. Deux jours plus tôt, l'OGC Nice avait débauché un jeune attaquant irlandais de 17 ans du centre de formation de Manchester United, Ayodeji Sotona. Khavarn Williams, Londonien de naissance et d'origine jamaïcaine, a débuté son apprentissage à l'académie de Fulham dont il a intégré la catégorie des U18. Il a ensuite gagné Bournemouth avec qui il a disputé la Premier League U18 et la FA Youth Cup. Sotona, lui, est né à Waterford (Irlande) et passé par la sélection d'Eire U16, le jeune Irlandais d'origine nigériane évoluait au sein de l'académie mancunienne.

 

 

Commentaires   

#5 CorsicaNissart 03-10-2020 13:38
Avec Ayodeji et Khavarn ?? tiens....! nous voila revenu aux années 70 ( non pas avec Zambelli et Bocchi ) mais dans la série télévisée Arnold et Willy ! Ne manque plus que les trottinettes ? Vive l'infantilisati on de la société !
#4 Napoli06 03-10-2020 06:57
Ça y est nous sommes définitivement des marchands de tapis , merci Rivère et Fournier pour le traiding grâce à vous nous allons perdre notre identité
Quant à VIERA au revoir et engagé Laurent Blanc un vrai coach
#3 Napoli06 03-10-2020 06:57
Ça y est nous sommes définitivement des marchands de tapis , merci Rivère et Fournier pour le traiding grâce à vous nous allons perdre notre identité
Quant à VIERA au revoir et engagé Laurent Blanc un vrai coach
#2 Gabouner06 02-10-2020 21:25
La méthode de recrutement ressemble fortement a celle de monaco voir mm plus de celle de Chelsea on achète on prête et on revends
#1 porporino 02-10-2020 20:40
je ne connais aucun de ces très jeunes joueurs recrutés, peut-être de futurs talents, mais en attendant, il faut trouver un autre entraîneur. Tous les messages arrivés sur la chaîne l'Equipe aujourd'hui, et tous les commentaires que je lis sur d'autres sites allaient dans ce sens. Même si on gagne quelques matchs, il ne faut pas reculer devant l'évidence: Le gym doit se trouver un entraîneur capable de faire grandir ce groupe qui mérite mieux que du bricolage et des solutions rustines, et pouvant aussi de lui transmettre un véritable état d'esprit de compétition. Ce qui n'est plus le cas depuis la saison dernière. Il suffit de voir notre jeu pour s'en convaincre, bien au-delà des résultats.
Point final.

Ajouter un Commentaire