À la recherche d'un nouvel entraîneur pour la saison prochaine, le club azuréen souhaite attirer Christophe Galtier, en tête de la L1 avec Lille.

 

La victoire de dimanche à Nantes (2-1) a redonné du piment à la fin de saison niçoise. En enchaînant un quatrième succès en cinq matches, le Gym est revenu dans la course aux places européennes : dixième, l'équipe azuréenne n'est qu'à six points de Marseille, qui occupe une sixième place qui pourrait qualifier pour la Ligue Europa Conférence. La saison niçoise n'est donc pas terminée. Mais la suivante est aussi en préparation, et Christophe Galtier (54 ans) pourrait en faire partie.

 

Cela reste de l'ordre de l'hypothèse, mais celle-ci est clairement envisagée par les dirigeants niçois, puisqu'ils ont fait de l'actuel entraîneur de Lille leur priorité pour succéder à Adrian Ursea. Même si les résultats ont tardé à venir, le travail d'Ursea (53 ans) et de ses adjoints n'a jamais été remis en question en interne. Mais il était clair dès sa nomination le 4 décembre, pour remplacer Patrick Vieira, que le technicien roumain n'occuperait plus le poste la saison prochaine. Sa direction avait d'emblée circonscrit sa mission à ce qu'il restait de l'exercice 2020-2021.

 

Pedro Martins et Peter Bosz parmi les profils étudiés


Les dirigeants niçois sont donc à la recherche d'un successeur depuis plusieurs mois. De sources portugaises, l'un des profils étudiés est celui de Pedro Martins (50 ans), actuellement sur le banc de l'Olympiakos. Très apprécié de longue date, Peter Bosz (57 ans) intéresse encore plus les Azuréens. L'entraîneur néerlandais coche beaucoup de cases. Celui qui a amené l'Ajax Amsterdam en finale de la Ligue Europa en 2017 (perdue contre Manchester United, 0-2) reste sur deux saisons où il a maintenu le Bayer Leverkusen en haut de la Bundesliga (4e, puis 5e). Il est francophone depuis son passage comme joueur à Toulon (1988-1991). Et il est libre depuis son renvoi du Bayer, il y a seulement deux semaines, après que son équipe n'a remporté que trois de ses quatorze derniers matches de championnat.

 

Nice propose de doubler son salaire


Mais les dirigeants niçois pensent très fortement, aussi, à Christophe Galtier. Ce dernier et Julien Fournier, le directeur du football de l'OGC Nice, sont des proches de longue date. Ils échangent fréquemment. À plusieurs reprises, ces dernières semaines, cela a concerné le poste d'entraîneur du Gym. Pour l'attirer, le propriétaire du club, Ineos, est prêt à faire un effort financier. À Lille, Galtier perçoit 180 000€ bruts par mois. Nice lui en propose le double. Contacté par nos soins, l'entraîneur dément ces informations.

 

En fin de contrat avec Lille en juin 2022, Galtier est pleinement concentré sur une fin de saison particulièrement excitante pour son équipe. Grâce à leur victoire au Parc des Princes samedi dernier (1-0), les Dogues comptent trois points d'avance sur leur dauphin parisien à sept journées de la fin. Mais l'entraîneur n'a aucune garantie quant à l'effectif dont il disposera la saison prochaine. La possibilité de le voir partir dès cet été n'est pas du tout à écarter.

 

Vendredi dernier, en conférence de presse, l'intéressé avait été ferme sur un éventuel intérêt de Lyon à son égard : « Je veux confirmer qu'il n'y a eu aucun contact avec M. Aulas ou M. Juninho (le directeur sportif de l'OL). Je n'ai pas parlé avec M. Aulas. Je n'ai pas parlé avec M. Juninho. Ils n'ont parlé ni avec moi, ni avec mon environnement. » Il avait ajouté qu'il donnerait « évidemment la priorité au LOSC » pour son avenir.

 

Au micro de RMC, ce lundi, son président Olivier Létang a confirmé qu'il voulait conserver son entraîneur. « Christophe connaît ma position : il sait que je suis très, très content de l'avoir avec moi et que je souhaite qu'il poursuive l'aventure, a expliqué le dirigeant arrivé fin décembre à la tête du club nordiste. On est tous concentrés sur cette fin de saison qui est palpitante. C'est un sujet qu'on évoquera tous les deux. Je souhaite qu'il reste et qu'on ait des discussions sur la prolongation de son contrat. » Au vu de la cote de son entraîneur, il lui faudra de sérieux arguments

 

 

Commentaires   

#2 marsiglialiste 07-04-2021 08:29
LILLE est en course pour le titre et a 3 chances sur 4 de jouer la ligue des champions alors que NICE va devoir cravacher pour jouer la 3e coupe d'Europe nouvellement crée.... pour le faire venir il faudrait lui donner une équipe avec des moyens ce qui serait bon signe ce qui serait le cas aussi pour FAVRE et BOSZ
#1 Jean-Philippe 07-04-2021 06:31
Merci pour cet article.
Pour Galtier, peut-être une envie de Sud ?!...

Ajouter un Commentaire