Pour retrouver le sourire en championnat... Retrouvez toutes les infos, remises à jour quotidiennement..{jcomments on}

 nicesco22

 

Où suivre la rencontre?

 

 Radio

RMC

France Bleu Azur

 

Multiplex

RTL

 

Les stats 

 

statsnicesco22

 

 

 

Les 10 dernières confrontations

 

1.10.21 Angers - Nice 1 - 2 Ligue 1


07.02.21 Nice - Angers 3 - 0 Ligue 1


01.11.20 Angers - Nice 0 - 3 Ligue 1


11.01.20 Angers - Nice 1 - 1 Ligue 1


30.11.19 Nice - Angers 3 - 1 Ligue 1


16.02.19 Angers - Nice 3 - 0 Ligue 1


04.12.18 Nice - Angers 0 - 0 Ligue 1


13.04.18 Angers - Nice 1 - 1 Ligue 1


22.09.17 Nice - Angers 2 - 2 Ligue 1


14.05.17 Nice - Angers 0 - 2 Ligue 1




 

 

Les news

 
 
 

 

 
19/02
 
Le groupe angevin: Petkovic, Mandrea - Manceau, Bamba, Thomas, Traoré, Ebosse, Cabot, Doumbia - Mendy, Bentaleb, Mangani, Pereira Lage, Ounahi, Capelle, Fulgini - Boufal, Bahoken, Cho, Ninga
 
Le groupe niçois : Benitez, Bulka, Boulhendi - Bard, Daniliuc, Dante, Lotomba, Todibo, Danilo - Boudaoui, Lemina, Rosario, Schneiderlin, Thuram - Brahimi, Delort, Dolberg, Gouiri, Guessand, Kluivert, Stengs
 
L'OGC Nice prendra une decision pour Gouiri aujourd'hui. Atal et Amavi sont out pour ce match.
 
18/02
 
Gouiri est incertain pour cette rencontre.
 
16/02
  

Romain Lissorgue arbitrera la rencontre assisté de Bastien Courbet et Cyril Mugnier.

 

L'interview

 

 

Coach, avez-vous trouvé votre équipe fatiguée à Lyon?


On sortait d’un enchaînement de matchs avec un effectif amoindri par les blessures et la Covid. Beaucoup de joueurs s’étaient entraînés de façon légère, d’autres pas du tout. C’est vraiment mal tombé lors de cette semaine à trois matchs. Il y a donc eu très peu de rotations. On restait sur une belle performance contre l’OM. Lyon nous a mis sous pression et on n’a jamais pu rivaliser avec cette équipe.

 

Hicham Boudaoui, qui n’est pas entré à Lyon, était-il diminué?


J’avais la possibilité de l’intégrer mais je suis resté sur la même animation offensive, avec Justin (Kluivert) à droite. Il avait été bon contre l’OM. Il peut y avoir débat, et c’est bien normal. J’ai fait un choix et il n’a pas été payant.

 

Après deux défaites en championnat (Clermont et Lyon), songez-vous à relancer certains joueurs dans votre onze?


On doit surtout éviter de refaire les mêmes erreurs que face à Clermont, qu’on a laissé jouer. On ne pourra pas afficher le même comportement, mais celui que Lyon a eu face à nous. Dans ce cas, on aura plus de chances de l’emporter et éviter une désillusion. Je souhaite un match engagé, avec de l’allant, de l’enthousiasme pour faire mal à Angers. Y aura-t-il des changements? Il est fort probable que oui.

 

galtierogcnice

 

Comment faire pour mieux intégrer un garçon comme Calvin Stengs?


J’ai l’obligation que Calvin réussisse. C’est le rôle de l’entraîneur. On a voulu ce joueur, il possède des caractéristiques que d’autres n’ont pas. Il met du temps, mais c’est à moi de le relancer, de le faire gagner en confiance pour qu’il trouve ses repères sur le terrain.

 

Dans quel état d’esprit est-il actuellement?


Je ne peux pas vous dire qu’il est joyeux car il ne joue pas beaucoup. On est proche de lui, on fait passer des messages pour qu’il ne lâche pas et qu’il travaille encore plus. C’est ce qu’il faut faire quand on a peu de temps de jeu. Il doit être visible lors des séances, cela a été le cas lors des deux dernières séances.

 

Il semble souffrir parfois de la densité de la Ligue 1...


Ce n’est pas un joueur physique mais un garçon performant entre les lignes, avec un bon pied gauche. Il doit s’adapter à la vitesse de ce championnat.

 

Jean-Clair Todibo, lui, réalise une saison de premier plan. A-t-il le potentiel pour devenir international?


Il est encore loin des A. C’est la première fois qu’il enchaîne autant de matchs. Il a encore beaucoup d’axes de progression. Par exemple, il sera suspendu à Strasbourg pour trois avertissements suite à des contestations. A son poste, il faut de la maîtrise, de la lucidité. Cela va venir. Une fois averti, c’est toujours plus compliqué de défendre. Je lui ai fait la remarque. Avant de taper à la porte de l’équipe de France, il devra enchaîner des matchs européens. J’espère que ce sera le cas la saison prochaine.

 

Les écarts se resserrent dans cette course à l’Europe...


On a l’obligation de remporter ce match contre Angers car on a grillé beaucoup trop de jokers. Derrière, ça gagne et on va avoir des confrontations directes dans les prochaines semaines. Angers ne sera pas un match facile. Cette équipe a été performante à Marseille, avant de craquer. Il faudra être vigilant sur le travail d’équilibre, gérer des garçons comme Boufal et Fulgini, mais aussi aller chez eux et leur faire subir beaucoup d’attaques. On a travaillé là-dessus.

 

Après Lyon, vous avez dit que vous étiez moins bien armés que l’OL pour jouer les premiers rôles...


C’est faux? (sourires) Lyon est une grosse machine, un club habitué à jouer l’Europe, avec un effectif conséquent. On n’a pas pu rivaliser. L’idée est de combler cet écart. On doit avoir une réflexion sur la façon de construire un effectif pour être un concurrent de Lyon. Mais il faut aussi faire beaucoup mieux que lors de ce dernier match face à l’OL. L’ambition est de se battre pour les cinq premières places. On doit grandir, je parle du staff, des joueurs, mais aussi de l’ensemble du club. La constance, c’est la marque des grandes équipes. Et pour l’instant, on ne l’est pas. Mais les choses ne se font pas en quelques mois.

 
 
 
 
 
.  
 
 
 
 
 
Les déclarations d'avant-match
 
A venir 

 

 

 


 Revue de presse