Attention c'est un piège... Retrouvez toutes les infos, remises à jour quotidiennement..{jcomments on}

 metznice22

 

Où suivre la rencontre?

 

 Radio

RMC

France Bleu Azur

 

Multiplex

RTL

 

Les stats 

 

statmetenice22

 

 

 

Les 9 dernières confrontations

27.11.21 Nice - Metz 0 - 1 Ligue 1

21.02.21 Nice - Metz 1 - 2 Ligue 1

09.01.21 Metz - Nice 1 - 1 Ligue 1

07.12.19 Nice - Metz 4 - 1 Ligue 1

27.01.18 Metz - Nice 2 - 1 Ligue 1

02.12.17 Nice - Metz 3 - 1 Ligue 1

15.01.17 Nice - Metz 0 - 0 Ligue 1

23.10.16 Metz - Nice 2 - 4 Ligue 1

31.01.15 Metz - Nice 0 - 0 Ligue 1

29.10.14 Nice - Metz 3 - 3 Coupe de la Ligue

13.09.14 Nice - Metz 1 - 0 Ligue 1




 

 

Les news

 
 
 

 

 
19/01
 
Amaury Delerue arbitrera la rencontre assisté par Alexandre Viala et Philippe Jeanne.
 
Kluivert est suspendu pour cette rencontre tout comme Frédéric Antonetti.
 
 
 
 
 
.  
 
 
 
 
 
Les interviews
 
 
 

 

 

 


 

 

Les déclarations d'avant-match 


 

 

Frédéric Antonetti :
 
Sans vouloir faire offense à Reims, Nice est une équipe bien supérieure. On sait qu’il faut parfois savoir défendre bas parce que l’adversaire est de grande qualité et Nice est une équipe de grande qualité qui réalise un bon championnat. On voudrait tous évoluer haut, presser et jouer comme Manchester City. Mais... Après, il y a un match très intéressant à disputer : on va jouer avec nos armes du moment et on va tout faire pour confirmer le résultat obtenu à Reims.

 

Revue de presse

 

 
Nice, une équipe bien équipée pour voyager.

L'équipe.fr

 

C'est à l'extérieur, où il a pris plus de points que n'importe quelle autre équipe, que l'OGC Nice est le plus performant. Cela est lié à son profil et au comportement de ses adversaires.

 

On peut être deuxième de Ligue 1 en étant que la neuvième meilleure équipe à domicile. Nice n'a pas gagné la moitié des matches qu'il a disputés dans son Allianz Riviera (5 sur 11), cela ne l'empêche pas d'être le dauphin du Paris-SG. C'est qu'à l'extérieur, en ayant remporté 7 de ses 10 déplacements, le Gym est l'équipe du championnat à avoir remporté le plus de points hors de ses bases.

 

Après deux succès à Angers (2-1, 12e journée) puis à Clermont (2-1, 14e journée), les Azuréens avaient tenu bon au Parc des Princes (0-0, 16e journée) avant de s'imposer à Rennes (2-1, 18e journée) et de nouveau, il y a deux semaines, à Brest (3-0, 20e journée), bien que réduits à dix dès la 20e minute. Dimanche, ce sont les Messins qui reçoivent les Niçois. « Christophe Galtier avait basé toute sa préparation physique et tactique d'avant-saison sur le fait de jouer en attaques rapides, c'est un peu sa marque de fabrique », explique Patrice Alberganti, ancien joueur du Gym (1997-1999) et consultant pour France Bleu Azur.

 

5 buts encaissés en 10 matches à l'extérieur


« Le recrutement a aussi été effectué dans ce sens-là, poursuit l'ancien attaquant. Le club a pris des joueurs capables d'exploser sur les côtés, avec Justin Kluivert, qui est en train de montrer ses qualités, et Calvin Stengs. Andy Delort a ce profil. Avant qu'il ne parte (à Watford, début janvier), Hassane Kamara a aussi été utilisé en milieu excentré parce qu'il était capable d'avaler les espaces. Youcef Atal sait le faire, comme Hicham Boudaoui. Pareil pour Amine Gouiri. Le seul joueur offensif qui n'a pas cette caractéristique, c'est Kasper Dolberg : c'est plus un finisseur ou un point de fixation. »

 

Si l'OGCN est si à l'aise dans le jeu de contres, c'est aussi parce qu'il sait être hermétique et bien lancer ses attaquants. En déplacement, il n'a pris que 5 buts en 10 matches. « Avec Galtier, à la perte du ballon, les attaquants font vraiment les efforts au service du collectif, souligne Alberganti. Au milieu, Mario Lemina et Pablo Rosario (deux autres recrues estivales) savent très bien freiner l'adversaire et ils ont un bagage technique assez large pour vite donner le ballon dans les espaces. Et, derrière, il y a Dante qui fait une saison exceptionnelle, peut-être sa meilleure depuis qu'il est à Nice. »

 

À domicile, tout est plus compliqué


Mais le club azuréen y arrive moins à l'Allianz Riviera, où il peine à être aussi efficace qu'en déplacement (18 points contre 22[*]). Pour Christophe Galtier, l'explication tiendrait pour beaucoup à la prudence de ses adversaires. « Quand vous êtes sur une bonne dynamique, l'équipe qui vient chez vous a tendance à être très compacte sur un plan défensif et à jouer beaucoup sur les transitions, rappelle l'entraîneur. À domicile, on a joué face à des blocs très compacts, ce qui pose des problèmes à tout le monde. Regardez dans les différents championnats : quand vous voyez de grandes équipes faire la différence contre de tels blocs, c'est qu'elles ont des joueurs de classe internationale. Évidemment, contourner les blocs bas, c'est un axe de travail important. On doit beaucoup plus passer sur les côtés et être plus présents dans la surface. À domicile, il faut qu'on soit capables d'amener plus de danger. » Comme à l'extérieur.

 

[*] Nice a remporté 40 points mais il lui en a été retiré un à la suite des incidents survenus face à l'OM, le 22 août