Dominique Aulanier s'est éteint aujourd'hui, à l'age de 46 ans. Le milieu de terrain a joué à Nice de 1997 à 2002. Il avait marqué le Gym par son activité incessante et aussi son égalisation face au Slavia Prague. Nous adressons toutes nos condoléances à sa famille et ses proches.

La Ligue de football professionnel a officialisé les cinq remplacements par équipe et par match dès la saison prochaine, ce vendredi lors de son conseil d'administration. L'instance a également élargi les groupes retenus pour les matchs à 20 joueurs en Ligue 1, contre 18 actuellement.

26 joueurs feront ce stage.

Quatre blessés : Kasper Dolberg (tendinite aux adducteurs), Alexis Trouillet (lésion à la cuisse), Patrick Burner (entorse de la cheville), Danilo (entorse du genou)

Le groupe :

Gardiens : Benitez, Cardinale, Boulhendi.

Défenseurs : Bambu, Daniliuc, Dante, Pelmard, Kamara, Pionnier, Atal, Nsoki, Burner.

Milieux : Thuram, Danilo, Boudaoui, Schneiderlin, Lees-Melou, Makengo, Trouillet, Sylvestre.

Attaquants : Myziane, Lopes, Brazão, Claude-Maurice, Dolberg, Gouiri.

En Grande-Bretagne, Jim Ratcliffe est l’un des hommes les plus riches du pays et un businessman à succès depuis sa reprise de la branche pétrochimie de BP. Au pays de Galles et au Portugal, il était l’investisseur providentiel qui devait construire des usines pour un 4×4 baptisé Grenadier. Cette semaine, il a envoyé ses émissaires à Bercy présenter son projet de reprise du site Smart à Hambach, mis en vente par Daimler le 3 juillet. Mais Ratcliffe ne sauverait pas les 1 600 emplois de Smart. Agnès Pannier-Runacher, ministre chargée de l’Industrie, n’exclut pas cette offre inattendue et sera jeudi en Moselle pour un nouvel épisode du grand feuilleton industriel de l’été.

Quelques belles actions notamment sur le but de Kamara, le Gym a montré un progrès évident même s'il y a eu des trous d'air... Logique à un mois de la reprise, nous verrons cela au fil des matches amicaux. On notera la bonne entrée de Trouillet très juste dans son jeu, les ratés de Myziane...

 

Revoir la rencontre :

 

 

 

Les buts

 

La presse

 

Avec Schneiderlin, Nice gagne

L'Equipe


L’international français est apparu pour la première fois avec le Gym, qui l’a emporté hier à Liège après trois défaites et un nul.


Conclu par une victoire contre le Standard de Liège (2-1) hier, le week-end belge des Niçois a été très agréable, car ils l’ont débuté vendredi en apprenant qu’ils allaient disputer la phase de groupes de Ligue Europa, grâce à la victoire du PSG en finale de Coupe de France contre Saint-Étienne (1-0). C’est une jolie récompense après la cinquième place accrochée en Ligue 1, et c’est une belle perspective pour un club ambitieux, déjà renforcé par Robson Bambu, Flavius Daniliuc, Hassane Kamara, Morgan Schneiderlin et Amine Gouiri.

 

Arrivées tôt, ces recrues avaient déjà participé aux matches de préparation, à l’exception de Schneiderlin, qui revient de plus loin. La saison de l’ancien milieu d’Everton (2017-2020) s’est arrêtée le 23 février à cause d’une opération à un genou, et il a été ménagé lors des premiers matches amicaux. L’international français (30 ans, 15 sélections) a été titularisé hier contre le Standard et il est sorti à la mi-temps, après s’être livré sans appréhension dans les duels.

 

Pas d’inquiétude, tout était programmé. « Il était prévu que je fasse 45 minutes. C’est bien de retrouver des sensations, mes marques. Je vais m’améliorer physiquement, dans la prise de repères sur le terrain, car cinq mois sans jouer, c’est très long. Je suis content de faire ce match sans casse, apprécie Schneiderlin. Je ne suis pas encore à 100 %. Être au top pour le premier match de Championnat (le week-end du 23 août contre Lens), c’est ce que j’ai en tête depuis que j’ai signé ici. »

 

Son équipe ne se précipite pas non plus et elle avait débuté doucement sa préparation, avec trois défaites, contre Lyon (0-1), Saint-Étienne (1-4), les Glasgow Rangers (0-2), et un nul contre le Celtic (1-1). Elle a laissé hier le Standard ouvrir le score par Avenatti (33e), mais elle n’a pas été menée longtemps.

 

Benitez également auteur d’une belle performance


L’entraîneur Patrick Vieira avait aligné pour la première fois de l’été ce qui ressemble à une équipe type, et Atal a provoqué un penalty transformé par Dolberg (1-1, 36e). Remplaçant de Schneiderlin, Trouillet a ensuite offert le second but à Hassane Kamara (48e), au bout d’un mouvement qui montre que le Gym progresse. « C’est une bonne chose de gagner mais l’objectif est de continuer à monter en puissance. On a été meilleurs au niveau de la construction, de la possession, se satisfait Vieira. J’ai trouvé Morgan intéressant car il défend en allant vers l’avant, et il est très fort au niveau de la relance. » Et comme le gardien Walter Benitez a aussi brillé, les Niçois partiront en stage en Autriche, vendredi, avec quelques certitudes.

 

 

 

Sous-catégories