Jean-Pierre Rivère revient sur la fin de saison, sur la 5ème place mais aussi sur les éventuelles recrues...

 

 

 

 

Voici les 29 joueurs présents à la reprise ce matin : 

 

Gardiens de but : Walter Benitez, Yoan Cardinale, Teddy Boulhendi.

 

Défenseurs : Youcef Atal, Dante, Andy Pelmard, Flavus Daniliuc, Christophe Herelle, Stanley Nsoki, Patrick Burner, Gautier Lloris, Robson Bambu, Yanis Hamache.

 

Milieux : Danilo Barbosa, Pierre Lees-Melou, Wylan Cyprien, Khephren Thuram, Hicham Boudaoui, Alexis Trouillet, Evann Guessand, Jean-Victor Makengo, Eddy Sylvestre, Pedro Brazao, Jawad Dramé.

 

Attaquants : Alexis Claude-Maurice, Myziane Maolida, Ignatius Ganago, Kasper Dolberg, Ihsan Sacko.

 

Dan Ndoye (Lausanne), Ibrahim Cissé, Racine Coly (Famalicao) et Adrien Tameze (Atalanta) termineront leur saison à l’étranger.

 

 

 

Après Léonard Thurre, ex-responsable du scouting, c'est au tour du directeur sportif Pablo Iglesias de partir, dixit le Matin.ch. Les deux personnes pourront aller jouer au Casino en ligne en Belgique car Ineos, propriétaire du Lausanne-Sport depuis mars 2018, fait son ménage. Pourtant le club va beaucoup mieux depuis 10 mois mais cela ne suffit pas aux propriétaires. Pourtant le directeur sportif était sous contrat jusqu'en 2022.

 

Lausanne, selon le quotidien suisse, est en train devenir un véritable club satellite de l'OGC Nice. Lausanne Sport n'a plus de directeur sportif mais Il reste Stefan Nellen , vice-président, pour garder les racines du club "mais il ne serait pas surprenant qu’il disparaisse de l’organigramme dans les mois à venir", dixit le quoitidien suisse. Les paris vont bon train grâce ce site pour parier en Suisse. En effet, selon le site de presse helvétique, Ineos et son président Bob Ratcliffe ont informé l’équipe et l’entraîneur Giorgio Contini jeudi matin qu'ils vont bouleverser complètement l’ADN du Lausanne-Sport.

 

Inéos pourrait avoir des comptes à rendre aux supporters indique Le Matin dans son article du jour . Réponse dans quelques mois pour le club vaudois. On comprend mieux aussi les décisions prises à Nice, ou plutôt les désirs du staff niçois concernant certains joueurs niçois. En effet plusieurs joueurs dit "clefs" sont priés de trouver un nouveau club. C'est le cas de Cyprien, Lees-Melou mais aussi Herelle... 

Jean Michel Aulas ne lâche pas le morceau. Invité de RMC, hier soir, il indiquait: " Il y a une volonté des clubs de L1 d'aller exercer un recours contre l'État à l'initiative de Bernard Caïazzo (président de Saint-Etienne, qui permet de les regrouper dans cette action. Tous les clubs vont dire que s'il y a un responsable, c'est l'État. À partir du moment où c'est l'État qui a intimé l'ordre d'arrêter le championnat le 28 avril par la voix du Premier ministre, Édouard Philippe,sa responsabilité est engagée et il faut aller lui réclamer les 800 M€ de déficit probable pour l'exercice en cours..."  

"On ne veut plus bricoler. On souhaite que les joueurs évoluent à leur poste de prédilection. On a identifié nos manques. On a des noms par rapport aux profils recherchés. Le travail a été bien fait par Julien et la cellule." a indiqué Patrick Vieira à Nice Matin. Le nouveau Vieira est arrivé!

 

 

Sous-catégories