Christophe Galtier n'a pas fêté longtemps son titre de champion avec Lille, d'où il est parti fâché avec le président Olivier Létang. Son mois de juin a été pollué par l'interminable feuilleton de son transfert à Nice, dont il est enfin l'entraîneur depuis quinze jours. Il en est très heureux car il adore passer « 24 heures sur 24 » au centre d'entraînement, où il nous a reçus hier et où il dort en attendant de s'installer dans la maison qu'il a trouvée. Le technicien (54 ans) aime tout au Gym, même s'il sait qu'il ne pourra pas atteindre ses objectifs sans renforts de poids.

De retour après une grave blessure, le défenseur niçois décrit son amour du foot, intact, et veut redresser le Gym avec Christophe Galtier.

Comment avez-vous décidé de rejoindre Nice ?

Pour ce nouvel épisode de Colinterview, Vincent Koziello est revenu sur les meilleurs moments de sa carrière, Nice, Hatem Ben Arfa et Mario Balotelli notamment. Mais Vincent Koziello a aussi confié à Colin les périodes très difficiles par lesquelles il est passées en Allemagne, ses blessures et son faible temps de jeu, qui l'ont mené à Madère où il a tenté de se relancer. Découvrez le parcours émouvant de Vincent Koziello, cet espoir du football français qui a trop vite disparu des radars...

 

 

Dans une interview à paraitre demain dans l'Equipe, Christophe Galtier indique qu'il va prendre sa décision avant la fin de semaine. Il précise à propos de Nice : " Je rentre dans le Sud cet après-midi. Les rendez-vous vont se caler. Tout le monde sait la relation que j'ai avec Julien Fournier (le directeur du football de l'OGC Nice), que je connais depuis très longtemps. Il est dans un projet à Nice, avec INEOS, qui est colossal. Partout où va INEOS, ils gagnent. Ils sont sur la voiture la plus rapide en Formule 1 (Mercedes). Ils sont sur les bateaux et les vélos les plus rapides du monde. Évidemment qu'on regarde ce qu'est le groupe INEOS car il force le respect. Que le projet prenne du temps, après, oui...

Retrouvez l'interview de Dante sur RMC..

Amine Gouiri a accordé une interview interessante à France Football...

« Entre vos débuts en tant qu’entraîneur, en 2013 et décembre 2020, il y a eu une forme de continuité, que ce soit à Manchester City, New York ou Nice. Comment avez-vous vécu cette première période de rupture ?

Ça a été un moment difficile parce que, quand il y a rupture, il faut la digérer. Et c’est quelque chose que j’ai appris à découvrir. Mais avec le temps, on prend de la hauteur.

Souvent considéré co"mme un joueur arrogant et instable, le défenseur niçois revient avec une sincérité rafraîchissante sur son parcours.

Découvrez l'interview d'Amine Gouiri que le joueur a accordé à Onze Mondial. En cliquant sur les passages vous pouvez voir en plus grand! Bonne lecture