De retour à la direction de Nice, Jean-Pierre Rivère et Julien Fournier se confient, en compagnie de Bob Ratcliffe, le président d’Ineos football, sur le rachat du club.

Le responsable de la branche football d'Ineos - nouveau propriétaire de l'OGC Nice - s'est confié sur son projet à L'Équipe, quelques minutes après en avoir décrit les grandes lignes ce mardi en conférence de presse.

A l'issue de la première séances d'entrainement de la saison, Patrick Vieira s'est présenté à la conférence de presse de début de saison.

 

Débarqué à Nice dans l’anonymat le plus total, l’Algérien a fait des misères à presque toutes les équipes de Ligue 1, PSG compris. Il a été LA révélation de la saison 2018-19.

Areola,Buffon, Lopes, Mandanda, Maignan…tous finissent derrière vous au classement des Étoiles de FF. Comment le vivez-vous?

 

Je ne suis pas dans une compétition avec mes collègues.En revanche,depuis mes débuts avec Quilmes (NDLR: une province de Buenos Aires) en 2014,je me démène pour que mon travail soit reconnu.Que cette récompense me soit décernée dans l’un des meilleurs Championnats d’Europe,par l’un des magazines de sport les plus reconnus,j’en suis très heureux. Cette bonne nouvelle va rendre mes vacances plus belles.

Après la défaite du week-end dernier face à Caen, cette victoire contre Guingamp est-elle pour vous un soulagement ?


On a le sentiment du travail accompli. Après le match de Caen (0-1), il fallait prendre ce match-là comme une revanche. Il fallait corriger tous les compartiments du jeu dans lesquels on avait péché. On l’a bien fait et ça nous a permis de gagner contre Guingamp. Je suis content pour l’équipe et content du travail que l’on a fait.

Patrick Vieira et Gauthier Gabaye ont fait le tour des plateaux TV, hier. Le premier sur Canal +, le second a TF1. Morceaux choisis :

Jeune président (31 ans) depuis février, l’ex-dirigeant de Barnsley détaille le nouveau projet niçois.

Des capitaines de la Ligue 1 confient à FF leur vision de ce rôle si particulier. Quatrième invité après Vitorino Hilton (Montpellier), Anthony Briançon (Nîmes) et Stefan Mitrovic (Strasbourg) : le défenseur central de Nice, Dante.

Qu'est-ce qui vous a poussé à venir à Nice ?

 

L'histoire récente et ancienne de ce club français. C'est un club qui avance chaque année et dont le projet est à taille humaine. Mon champ sera élargi, je serai proche d'un manager général. Humainement, c'est un projet très intéressant.