Les aiglons, après une entame de match très mauvaise, ont réagi  très rapidement avec de la vivacité, de la verticalité... Même si la seconde période ne fut pas du même acabit que la première, la rencontre est restée plaisante à voir. Encore un match qui laissera des regrêts sur cette saison.

Les aiglons percoivent toujours leurs salaires... mais le méritent-ils? Pas sûr depuis deux rencontres, tellement le Gym est méconnaissable et s'en fout! Il y a 15 jours, les niçois pouvaient espérer,  avec beaucoup de chance, accrocher la 6ème place mais c'était sans compter le ''Je m'en foutisme" des aiglons. Deux sentiments s'entrelacent : honte et désepoir!

Un match nul dans tous les sens du terme. Il n'y a rien à retenir de cette rencontre hormis que si certains supporters pensaient que le Gym pouvait accrocher la 6ème place, les aiglons ont anéanti leurs espoirs en montrant un visage le plus répétitif de la saison: aucune envie, aucune hargne...

Les aiglons ont été mal payé lors de la première mi-temps qui aurait pu logiquement voir un score de 2 ou 3 buts de plus à l' avantage des niçois et d'un Dolberg en super forme. La seconde période  fût plus passive. Trop passive. Le Gym s'est mis danger et il aura fallu un grand Benitez pour ramener cette victoire.

Les aiglons font une première mi-temps interessante. Thuram fait plaisir à voir. Si ce joueur pouvait être plus régulier. Il amène une verticalité rare au jeu niçois En seconde période, les niçois ont gardé la même intensité qu'en première période et cela change tout. Un match complet au grand désespoir des commentateurs Canal. Un match référence.

Une première mi-temps chanceuse pour les aiglons, sauvée par un Benitez exceptionnel. Par la suite, le match se résume par un but magnifique de Myziane Maolida et un non moins beau des lorientais. Hormis les deux buts, il n'y a rien à retenir de cette seconde mi-temps.

Un première mi-temps où les aiglons ont été une nouvelle fois inoffensifs, se mettant en danger tout seul... Du classique! La seconde période a  été  marquée par un nombre incalculable de passes imprécises et un manque de hargne inouï pour un match  de coupe. Que dire du rythme monotone quelque soit le résultat en cours! En conclusion que cet OGC Nice est décevant voire même déprimant!

 

En s'imposant les niçois ont creusé l'écart avec la zone rouge et se paient le luxe de pouvoir faire une fin de championnat en roue libre. Une bonne nouvelle après ce gros passage à vide qui a duré des mois. On remerciera Benitez et la maladresse des nimois en fin de match, quand même!

 

Les aiglons ont fait une première demi-heure excellente puis se sont mis en difficulté en faisant un petit cadeau "made in ogcn". Mais ne boudons pas notre plaisir suite à  cette rencontre bien maîtrisée par les niçois.

Les aiglons pointent à la 16ème place du classement avec 6 points d'avance sur Lorient (qui a 1 match de retard) et Nantes,  8 points sur Nimes (qui a aussi un match en moins)... Il y a le feu car le Gym ne montre pas des ressources de combatitivité necessaires lors chaque rencontre. Rien ne les fait réagir, même perdre contre Metz qui n'a plus gagné à Nice sepuis minimum 11 rencontres . Le coach est aux abonnés absents, le président, nous n'en parlons même pas... et que dire du directeur football qui connait mieux la gestion que le foot surtout lorsqu'on voit la faiblesse de cette équipe...  Bref,  les matches de l'OGC Nice sont d'un niveau honteux que l'on n'avait plus vu depuis des lustres!