Préféré à la dernière minute à la place de Tameze, Lusamba a fait un match incroyable, surnaturel. Il a été de loin le meilleur niçois sur le terrain suivi par Benitez. Pour le reste le Gym a montré quelques actions de grande classe mais a eu un peu de déchets. Il va vraiement falloir que Lees-Melou travaille devant le but car à force, il va nous faire regretter certaines situations. 

Les aiglons n'ont quasiment pas existé dans cette rencontre menée "tambour battant" par Montpellier. Même si on sent qu'individuellement il y a beaucoup de qualité, la cohésion n'y est pas. Il va falloir bosser!

Les aiglons, après une première mi-temps sérieuse mais conclue par un but CSC de Lloris, ont repris les choses en main grâce à une défense suprenante et efficace (Pelmard-Lloris), un gardien rassurant mais aussi un Atal virevoltant. Vous rajoutez un but de Coly qui nous donne la victoire dans les arrêts de jeu et vous passez un bon après-midi. 

Dans un match qui était relativement bien parti avant l'interruption voulue par l'UPS de toutes ses forces (banderoles, chants ininterrompus... ), le match a sombré dans un schéma insipide de part et d'autres. Au final, les moins mauvais ont gagné avec un arbitrage peu inspiré et l'aide de la Populaire Sud. A oublier!  

Après un début de rencontre maitrisé, les aiglons se sont mis en danger tout seuls avec une faute grossière de Cyprien, auteur d'une bonne rencontre et une explulsion sévère mais évitable de Coly. Mais c'était sans compter le courage et la solidarité des 10 derniers niçois qui ont pu faire face à tous les assauts nimois. Qui aurait dit que le Gym pouvait faire carton plein dans les deux premières rencontres.

Les aiglons ont pris leurs 3 premiers points, ce soir, à la dernière minute de la rencontre grâce à une tête de Dante. Pourtant le Gym jouait depuis plus d'une heure à dix contre onze sans jamais avoir pu se mettre à l'abri et malgré quelques belles actions. Ajoutez à cela, un erreur défensive collective ( Clementia, Dante, Herelle, Sylvestre...) qui a failli faire perdre deux points logiquement acquis et vous avez un match moyen dont seul le résultat et la Joie de Dante comptent 

Pour la der de la saison, les aiglons se sont imposés tranquillement. On notera la superbe performance de Benitez qui a sauvé le Gym plusieurs fois sur ce match et le but de Le Bihan. Place aux coulisses!

Les aiglons ont explosé à Saint-Etienne. Cela  a permis de montrer la faiblesse du banc niçois. Herrelle et Danté suspendus, la défense a pris l'eau même si nous pouvons regretter le Hors-Jeu non signalé sur le premier but des verts tout comme le manque d'efficacité de notre attaque... Allez encore un match pour du beurre et la saison sera finie. Une saison marquée par le manque d'attaquants, le manque de soutien de nos actionnaires chinois lors du mercato d'hiver et cela quelque soit la raison... Cela reste honteux!

Même si nous pouvons encore une fois regretter que l'OGC Nice ne sache pas tirer un penalty, le match nul est logique tellement le Gym a été dominé en première mi-temps. Même en manque de rythme, Le Bihan a montré quelques facettes de son talent tout comme Saint Maximin un peu plus appliqué ce soir. Pour le reste un match sans enjeu, agréable à regarder!

Comment accorder un penalty alors que la faute intervient après l'action de jeu? Comment la VAR peut laisser passer cela, sauf pour aider le PSG à s'imposer? Comment Saint Maximin peut rater un but tout fait, seul face à la cage? Alors entre maladresse et favoritisme, le Gym ramène un point mérité. On remerciera Walter Benitez pour son arrêt du penalty, mais aussi toute l'équipe à l'exception de la star au QI élévé.