L’OGC Nice et les Young Boys de Berne ont trouvé un accord pour le transfert du latéral polyvalent Jordan Lotomba selon RMC Sport. Le montant du transfert est estimé entre six et sept millions d’euros.


Ce défenseur droit de 21 ans évolue actuellement chez les Young Boys de Berne (Suisse),  où il est sous contrat jusqu’en 2021.

 

Jordan Lotomba a délivré trois passes décisives en 31 matchs disputés toutes compétitions confondue.

 

Rony Lopes se serait en très bonne voie. En effet,  le Fc Seville serait d'accord pour faire un pret avec une option d'achat de 20 millions d'€. L'OGC Nice avait fait cette demande suite aux nombreuses blessures du joueur. Au final la finalisation de la transaction devrait arriver dans quelques jours. 

Rony Lopes devrait signer à Nice dans les prochaines semaines. Selon le site Onze Mondial, les négociations s'accentueraient entre Séville et la direction du Gym. Une offre de 15 millions d'euros serait alors demandée par Monchi pour lâcher l'ancien ailier du Rocher.

 

Sachant que Seville semble être intéressé par Wylan Cyprien, les discussions pourraient, peut-être, porter sur les modalités d'un échange. A suivre!

En quête d’ailiers, l’OGC Nice aurait coché sur ses tablettes, selon Nice Matin, les noms de Rony Lopes (Seville) et Jérémie Boga (Sassuolo). Ce dernier (23 ans), qui flambe en Italie, serait valorisé à plus de 25 millions d’euros. Il a été l’auteur de 11 buts et 4 passes décisives en trente matchs de Serie A et serait suivi par plusieurs clubs en Europe. Quant à Rony Lopes, passé par Monaco, il est en situation d’échec dans le club andalou (14 apparitions, 1 seule passe décisive).

 

 

"Je me vois encore jouer deux saisons de façon certaine. Ensuite ce sera au club de décider." déclare Dante au Dauphiné concernant la suite de sa carrière.

Selon Nice Matin, Ignatius Ganago serait transféré vers Lens pour un motant de 6 millions d'€. Auteur de 3 buts en Ligue 1 lors de la saison 2019-2020, l'attaquant international camerounais serait attendu dans les prochains jours pour passer la visite médicale préalable à sa signature.

Présent sur la photo de l’équipe qui avait éliminé l’Ajax Amsterdam, à l’été 2017, au 3e tour préliminaire de la Ligue des Champions, Yoan Cardinale s’affiche dans le bureau de Julien Fournier, le directeur du football du Gym. « Il représente bien l’ADN du club, c’est un petit de l’OGC Nice, souligne d’abord le dirigeant. Il a perdu sa place à la régulière, parce qu’il n’y a rien à dire du point de vue sportif, mais aujourd’hui, il est extrêmement impliqué dans le groupe. » Relégué deuxième, puis troisième gardien avec la promotion de Yannis Clementia en numéro 2 en janvier 2019, Cardinale arrive à un an de la fin de son contrat. Avec le départ de Clementia, il a débuté cette préparation comme dauphin de Benitez, qui a prolongé cet été, mais le club est à la recherche d’un nouveau numéro 2. « En décembre, j’avais fait un point avec lui pour lui dire qu’il devait trouver quelque chose, qu’il ne pouvait pas être passé d’avoir joué des tours préliminaires de Ligue des Champions à rien, poursuit Fournier. C’est un garçon qui a beaucoup été moqué alors que c’est un superbe coéquipier. Il n’était pas programmé pour faire ce qu’il a fait, et il a été le chercher. Il mérite de trouver un projet qui l’amènera à être titulaire. Il mérite mieux. Même s’il quitte le club, il fait partie de ces joueurs qui auront toujours une place à l’OGC Nice. »

Selon estadiodeportivo.com, Séville pisterait le milieu niçois depuis longtemps et il pourrait, maintenant, faire une offre pour Wylan Cyprien pour remplacer Banega .

Selon les calculs du journal l'Equipe, l'OGC Nice aurait dépensé environ 22 millions d'€ pour ce mercato soit moins que le transfert de Dolberg, l'année dernière. Même si Jean-Pierre Rivère a indiqué que les sommes annoncées par la presse (80 millions d'€) étaient farfelues, Patrick Vieira souhaite encore enrôler deux joueurs notamment sur les couloirs.

« Le projet continue. Il progresse petit à petit. Quand on regarde le classement sportif de Ligue 1 sur les cinq dernières années, on est 3es. Ça ne veut pas dire qu'on ambitionne d'être 3e cette saison, mais le projet se bâtit. On a un nouvel actionnaire (Ineos, depuis un an).

 

On ne dépense pas un flot d'argent considérable, mais on a des gens qui travaillent très bien et nous permettent d'appréhender ce mercato de façon dynamique. On a devant nous des clubs qui ont beaucoup d'avance, comme Marseille, Lyon, Monaco et Paris, qui est à un autre niveau encore. On a l'objectif d'entrer dans la catégorie de ces clubs, sur deux, trois ans. On construit pierre après pierre. On n'a pas l'intention de dépenser de grosses sommes. Mais la qualité de l'actionnaire fait qu'on a pu faire un mercato assez actif. Vous avez des clubs qui vont d'abord vendre avant d'acheter. On a pu acheter avant de vendre. »

Sous-catégories