Gauthier Ganaye a accordé une longue interview à Nice Matin et a donné quelques indications sur le futur de l'OGC Nice concerant le mercato

 

Quels joueurs sont susceptibles de quitter le club cet été ?

 

On n’a rien acté encore. On vendra probablement des joueurs mais ce sera dans notre intérêt sportif et financier.


Y a-t-il un objectif à atteindre en termes de ventes ?

 

Oui il y en aura un, mais il n’est pas défini.


Youcef Atal, révélation de la saison, peut-il rester ?

 

L’OGC Nice communiquait sur le fait qu’un joueur devait deux saisons, au minimum, au club. On reste dans cette philosophie. Youcef (Atal) fait partie de nos plans pour la saison prochaine mais on ne sait jamais ce qui peut arriver. Il y a parfois des offres exceptionnelles qu’on ne peut pas refuser.

 


Quel est le prix plancher, 40 millions d’euros ?

 

On ne va pas donner un chiffre précis, mais oui 40 c’est exceptionnel. J’ai discuté avec son agent.

 


Allan Saint-Maximin ?

 

Il y a des marques d’intérêt mais de là à ce que ça se concrétise...

 


Il possède une clause de valorisation à 50 millions d’euros. Cela sous-entend qu’il ne partira pas à moins ?

 

La réglementation LFP ne permet pas de les intégrer dans les contrats, ce qui ne veut pas dire qu’elles sont irrégulières aux yeux du droit français. Quid de la situation où un joueur ou un club ira devant un tribunal compétent ? Personne n’a la réponse. Ça peut permettre de « driver » vers le haut le prix d’un joueur.

 

ganaye2

 


Wylan Cyprien ?

 

Il n’est pas encore revenu au niveau qui était le sien avant sa blessure mais ça va le faire. Son intérêt, tout comme le nôtre, serait peut-être de faire une saison de plus ensemble. On en discutera tranquillement avec Gilles et Patrick (Vieira).

 


Walter Benitez, dont le contrat se termine en juin 2020, sera-t-il prolongé ?

 

Il s’impose comme l’un des meilleurs gardiens de L1. Sur sa ligne, c’est même sans doute le meilleur. Il va falloir engager des discussions dès maintenant.

 


L’attaque sera le chantier prioritaire...

 

Tout le monde s’accorde à penser qu’on a une bonne équipe, techniquement au-dessus de la moyenne, mais qu’on a des manques offensifs. On l’a vu encore à Marseille. Donc, oui, ce sera le chantier. Notre objectif est d’améliorer cet effectif.

 

Chien Lee a parlé d’un mercato d’été agressif. Cela veut dire quoi ?

 


On veut être très actif. Ce qui fera notre force, c’est la réactivité. Une fois qu’on aura identifié un joueur, il faudra être agressif sur celui-ci plutôt que de se dire qu’on verra bien ce qui se passera. On veut que Patrick ait l’effectif le plus complet, le plus tôt possible.

 


Vous avez déjà tracé une feuille de route ?

 

C’est l’objet de nos discussions actuelles avec Gilles (Grimandi) et Patrick.

 


Vous êtes donc persuadé que Patrick Vieira sera le coach de Nice la saison prochaine ?

 

Les réunions quotidiennes que j’ai avec lui ne laissent pas de place au doute. Il se projette sur la saison prochaine et, peut-être, plus loin encore. Je ne lui ai même pas demandé tant ça me paraît évident pour la suite.

 

Selon Nice Matin, la clause de Patrick Vieira, incluse dans son contrat en cas de départ de Jean-Pierre Rivère et Julien Fournier, ne peut plus être activée par l’entraîneur de l’OGC Nice.

Proche de l’entraîneur niçois, l’ancien recruteur des Gunners est le nouveau directeur technique du Gym.

Ça fait un mois qu’on discute tous ensemble. Ça demandait du temps pour se concrétiser parce que Gilles est quelqu’un de réfléchi, un homme qui ne prend pas des décisions à chaud. C’est un choix important que de rejoindre un projet comme le nôtre.

 Selon Nice Matin, Patrick Vieira n’a pas encore définitivement tranché sur la suite de l’aventure avec l’OGC Nice.

Selon nos informations, le nouveau président niçois aurait indiqué qu'il devra vendre des joueurs afin de recruter lors du prochain mercato. On ne pose tout de même une question: Ou sont passé les recettes des ventes des années précédentes? Nous avions déjà du mal à comprendre les explications de Chien Lee, sur les investissements des actionnaires de plus de 80 millions d'€ en 3 ans, lors de la conférence de presse de la semaine dernière... A suivre mais cela reste inquiétant!

Selon Nice Matin, Allan Saint-Maximin aurait eu des contact mais aucun n'aurait abouti. Le joueur aurait un contrat jusqu'en 2022 mais aurait aussi un accord verbal de la précédente direction pour un départ lors du prochain mercato d'été. Le montant serait de toute façon supérieur aux 20 millions d'€ evoqué par les médias italien.

 

stmaximinangers

Albert Rafetraniaina (22 ans), dont le contrat à l'OGC Nice se termine en juin prochain, a reçu plusieurs offres de clubs étrangers. Sous contrat avec l'OGC Nice jusqu'en juin 2019, Albert Rafetraniaina ne devrait pas prolonger l'aventure au club. À 22 ans, l'international malgache qui était apparu à 27 reprises en Ligue 1 sous les ordres de Claude Puel, devrait se laisser tenter par un nouveau challenge.

Âgé de 22 ans, en pleine progression à l'OGC Nice, le talentueux Saint-Maximin répond à tous les critères du Milan.

Avec le départ de Julien Fournier, l’OGC Nice a perdu l’un des moteurs de son projet et l’homme par qui tous les dossiers passaient. Jean-Pierre Rivère lui vouait une confiance aveugle. Il a bien fait. Le remplaçant au poste de directeur général Claude Li n’a pas le vécu de Fournier, ni sa légitimité dans le domaine sportif. Homme discret, il se distingue par sa rigueur dans le secteur adminstratif.

Sous-catégories