Pas encore prêts, même s'ils se sont rapidement renforcés, les Niçois sont à l'affût d'un dernier beau coup dans l'entrejeu.

 

Commencé très tôt et très vite prometteur, le recrutement niçois devait être un tremplin parfait vers un début de saison réussi. Après la défaite contre Paris (0-3, dimanche), qui a suivi celle à Montpellier (1-3), le tableau est plus contrasté et Patrick Vieira a soufflé qu'un nouveau renfort serait bienvenu. « Ce qui nous a vraiment manqué, c'est cette agressivité. On doit le prendre en considération quand on recrute les joueurs, a avoué l'entraîneur, qui bénéficie déjà de l'apport du milieu Morgan Schneiderlin dans ce domaine. On peut se poser la question de savoir si l'effectif est assez étoffé pour enchaîner les matches. »

 

Vieira en discute avec le président Jean-Pierre Rivère et, surtout, le directeur du football Julien Fournier, qui ne veut pas que des résultats décevants chamboulent la construction du groupe. « En termes de quantité et de qualité, on a l'effectif qu'il faut pour remplir nos objectifs, à savoir être à la lutte avec les autres équipes pour une qualification européenne », confie celui qui ne va toutefois pas en rester là. La fin du mercato sera moins animée que l'an dernier, quand les dirigeants avaient dû se précipiter pour se renforcer après le rachat tardif du club par Ineos, mais elle ne va pas être calme non plus.

 

Cyprien a un bon de sortie

 

Même si les Niçois souhaitent laisser à leurs jeunes la possibilité de s'épanouir, ils aimeraient recruter dans l'entrejeu, un secteur qui devrait voir partir Jean-Victor Makengo (22 ans) et Wylan Cyprien (25 ans), notamment convoité par Bordeaux. Ancien cadre de l'équipe, il avait été tenté par un transfert en janvier et s'était vu promettre un bon de sortie pour cet été. Vieira ne l'a pas intégré à la préparation de son groupe mais Cyprien (sous contrat jusqu'en 2022) est toujours là, et la crise du coronavirus oblige les Niçois à être moins exigeants financièrement.

 

Quelle que soit la somme perçue pour l'ancien Lensois, ils sont toutefois capables de dégainer une offre importante pour une valeur sûre qui doit rapidement donner une autre dimension à l'effectif.

 

 

Alors que le Gym souhaitait vendre W. Cyprien 20 millions d'€ au début du mercato, il semblerait selon l'Equipe que le prix soit descendu à 15 puis à 10 puis à un prix plus un gros intéressement à la revente... Bordeaux serait en pôle pour récuperer le milieu de terrain acheté 5 millions à Lens.

 

 

Patrick Burner (24 ans) serait en discussion avec Nimes selon l'Equipe.

 

 

Pierre Lees Melou prolonge de deux ans son contrat, qui se terminait à la fin de la saison.

 

 

Louis, co-animateur de "Issa Nissa" sur RCN 89.3, tous les lundis à 17h, nous fait un point sur la situation du Gym, à ce jour, concernant les départs et les arrivées:

 

L'OGC Nice souhaiterait enrôler Fabio Vieira selon A Bola mais FC Porto souhaiterait 30 millions d’euros pour vendre le joueur. Il s'agit de la clause de résiliation. Un montant élévé pour l'OGC Nice même sous la coupe d'Ineos!

 

 

L'OGC Nice négocierait avec Cosenza, Serie B italienne, pour le transfert d'Ihsan Sacko.

 

 

L'Hellas Verone aurait conclu un accord avec l' OGC Nice pour le milieu de terrain Adrien Tameze pour un montant d'environ trois millions d'euros. La visite médicale du joueur pourrait avoir lieu aujourd'hui.

 

Information confirmée par l'OGC Nice concernant ce transfert dont le montant pourrait atteindre les 4 à 5 millions d'€.

 

Adrien Tameze devrait poursuivre sa carrière à l'Hellas Verone selon TuttoMercatoWeb. L'OGC Nice souhaiterait un transfert sec alors que le club italien préférerait un prêt avec option d'achat. Pendant ce temps, Malang Sarr a signé à Chelsea pour 5 ans mais devrait être prêter la saison prochaine.

 

L'OGC Nice devrait refaire une offre pour le défenseur du Betis Seville, Mandi après que le refus de la première selon estadiodeportivo.com. Le deuxième club de Seville souhaiterait entre 12 et 15 millios d'euros pour le laisser partir.

 

Sous-catégories