Fenerbahce aurait mis une priorité de recrutement sur Racine Coly, l'arrière gauche de l'OGC Nice. Un prêt avec option d'achat serait envisagé, selon le journaliste indépendant Ignazio Genuardi.

Olivier Giroud aurait été sondé selon le 10 Sport par le Gym comme par Lyon et même la Juventus selon l'Equipe.

Selon Foot Mercato, le mexicain Rodolfo Pizarro, milieu offensif. Sous contrat avec CF Monterrey jusqu’en 2023, le montant du transfert avoisinerait les 10 M€.

Le latéral droit de l'AC Ajaccio intéresserait le Gym comme 3 clubs de L1 selon RMC. Le montant du transfert serait 1.5 millions d'€ mais le joueur resterait à Ajaccio jusqu'à la fin de la saison.

 

 

 

 Après avoir refusé une offre astronomique du Spartak Moscou l’été dernier, le milieu de terrain, délaissé cette saison par son entraîneur Patrick Vieira, est dans l’impasse à Nice.L’histoire aurait pu être belle et rare, car les footballeurs qui refusent un pont d’or pour rester fidèles à leur club ne courent pas les rues. À l’arrivée, elle ne l’est pas vraiment car Adrien Tameze (25 ans) a toutes les raisons de regretter son choix de l’été dernier, quand il a préféré vivre une troisième saison à Nice alors que le Spartak Moscou lui proposait 2 M€ net par an, ce qui revenait à multiplier par dix-sept son salaire…

"Les discussions sont en cours. La volonté du club est exprimée depuis le début. Il faut qu’elle soit commune, je pense qu’elle existe. Il faut ensuite que les deux parties s’inscrivent dans une réalité économique." affirme Julien Fournier à propos des deux joueurs en fin de contrat tout ne poursuivant à propos d'un éventuel départ de Sarr : "Pour moi, on en est très loin. Malang a peut-être d’autres opportunités, il est en train de les évaluer. Des décisions auraient dû être prises plus tôt, mais on n’était pas aux commandes à ce moment-là. Le joueur se retrouve dans une situation contractuelle à la fois risquée pour lui, en cas de blessure, mais aussi avantageuse puisqu’il peut signer librement dans un autre club."

 

 

 

Julien Fournier revient sur deux deux rumeurs. La première concernant Erling Haaland : "Pour attirer un joueur de cette catégorie, il faut passer un cap sportif aussi." Idem pour le parisien.

 

 

 

Jean-Pierre Rivère indique, à Nice Matin,  à propos du mercato hivernal: "L’hiver, c’est un mercato d’ajustement. C’est très compliqué." Julien Fournier précise : " On l’a vu par intermittence, on a de bons joueurs, des jeunes qui demandent à être développés. Patrick fait un travail de fond, il y a encore un décalage entre le travail fait et les résultats immédiats. Beaucoup de joueurs sont en train de passer un cap. Notre premier travail c’est de développer nos joueurs avant d’aller chercher ailleurs." Concernant l' enveloppe de 80-100 millions d’euros sur les deux prochains mercatos... Le président du Gym donne une précision : " On ne commente pas les chiffres. Mais sachant que notre objectif est de jouer des Coupes d’Europe, on essaie de s’y préparer en faisant attention au fair-play financier."

 

 

L'OGC Nice se serait montré intéressé par Julian Draxler, 3ème salaire le important du PSG, avec des arguments financiers surprenants laissant penser à un mercato très actif, selon RMC. Mais le joueur veut rester à Paris.

 

 

"Le mercato d'hiver, c'est un mercato d'ajustement. L'été prochain, il est bien trop tôt pour en parler. On travaille. Je vois circuler des sommes qui n'ont pas de sens. On va essayer de faire du mieux possible. On a un plan de bataille, mais il ne faut pas trop se fier à ce qu'on peut lire dans certains articles. On va essayer de constituer la meilleure équipe possible. Riza est une pièce parmi le puzzle que l'on est en train de constituer. On va compléter sereinement, sans parler ni de somme ni de poste...Il ne faut pas s'attendre à un mercato agité. On ne va pas faire un mercato pour faire plaisir. On a un projet, on s'y tient. S'il y a des ajustements, on les fera. Il ne faut pas s'attendre à un déferlement d'arrivées" à déclaré le président niçois, Jean-Pierre Rivère à propos du mercato d'hiver. Un ajustement qui devra être important!

 

 

« Ma priorité est de revenir à mon niveau, j'ai envie de rejouer, d'avoir du temps de jeu et de rester à long terme à l'OGC Nice. Je ne suis pas à 100 % car je n'ai pas beaucoup joué depuis six mois. C'est pourquoi je suis venu en avance, pour parfaire ma condition physique et donner mon maximum le plus rapidement. J'avais pas mal d'offres sur la table mais j'ai besoin d'avoir un bon feeling, et après avoir parlé avec le coach et le directeur du football, j'ai eu ce feeling. » déclare le nouveau latéral gauche niçois, Riza Durmisi.

 

 

L'OGC Nice annonce avoir trouvé un accord avec la Lazio Rome afin de se faire prêter avec option d'achat, l'arrière gauche Riza Durmisi, dès janvier prochain. C'est le second international danois qui arrive à Nice, après Dolberg. Cette saison, Durmisi n'a pas joué le moindre match en Italie.

Riza Durmisi


Dix-huitième défense de L1 (ndlr : 26 buts encaissés), l'OGC Nice n'a pas perdu de temps pour entamer ses emplettes avant même que le mercato hivernal n'ait officiellement débuté. Riza Durmisi pourrait faire ses débuts avec l'OGC Nice lors des 32es de finale de Coupe de France, début janvier. "Le joueur a passé avec succès jeudi la visite médicale préalable à tout engagement. En accord avec le club laziale, il est désormais à la disposition de Patrick Vieira, en vue de son enrôlement sous les couleurs rouge et noire à partir de janvier", annonce le site officiel du club ce vendredi. 

 

 

Alors que la rumeur s'amplifie d'un départ du coach niçois à Arsenal, le capitaine niçois Dante a calmé le jeu : "Je sais que ce n'est pas vrai, insiste le capitaine niçois sur Canal+ Sport. Nous, on a confiance par rapport à ce qu'on fait au quotidien. Moi, en tant que capitaine, je suis obligé de transmettre un peu l'information sur tout le groupe et de calmer les choses. Et on doit aussi tous jouer pour le coach. C'est simplement une motivation en plus dans le groupe, bien qu'on soit très jeunes. Ils arrivent quand même à se sortir de certaines situations." et Le coach niçois niçois a infirmé : "Il y a des choses que je ne contrôle pas. Des gens qui disent beaucoup de choses, vraies ou pas vraies... Je n'ai rien dit là-dessus. Je suis comme vous, je lis, je regarde, j'entends. C'est tout. Je n'ai jamais dit que je voulais quitter l'OGC Nice! Peut-être qu'un jour je me ferai virer sans vouloir quitter Nice! Je sais où je suis et où je vais aller et cela ne me dérange pas. Mais c'est vrai que ce soir, j'aurais préféré avoir plus de questions sur la performances des joueurs que sur mon avenir."

 

La suite au prochain épisode...

 

 

 

Sous-catégories