L'OGC Nice devrait refaire une offre pour le défenseur du Betis Seville, Mandi après que le refus de la première selon estadiodeportivo.com. Le deuxième club de Seville souhaiterait entre 12 et 15 millios d'euros pour le laisser partir.

 

Julien Fournier a accordé  une longue interview à Nice Matin concernant le mercato. Pas grand chose à retenir, hormis que Yoan Cardinale devrait rester le gardien n° 2 du Gym, cette année. Le directeur football annonce aussi que le recrutement est probablement terminé. D'après nos informations, ce n'est pas totalement exact. Le club attendrait des départs afin d'ajuster l'effectif. Dans ce rayon "départ", cinq joueurs : Cyprien, Tameze, Coly, Sacko et Makengo. Le départ de Youcef Atal n'est pas du tout envisagé.

 

Le rêve de Julien Fournier est d' "avoir 4 jeunes du cru dans notre équipe en Coupe d'Europe et aux portes de l'Equipe de France" 

 

Selon le directeur Football de l'OGC Nice, l'objectif du club est d'arriver à être dans les 8 clubs qui se battront pour jouer la Coupe d'Europe. 

 

 

Le nom de Christophe Herelle au Stade Brestois revenait avec insistance ces derniers jours et nous sommes en mesure de confirmer qu’un accord a été trouvé jeudi entre le club finistérien et l’OGC Nice pour le défenseur central de 27 ans, sur qui le Gym ne compte plus. Selon les informations du 10 Sport, le montant du transfert serait de quatre millions d’euros pour un contrat de quatre ans. Si tel était le cas, Nice aurait revu à la baisse ses exigences financières puisqu’il en demandait six millions il y a plusieurs semaines.

 

Arrivé en 2018 à Nice, Christophe Herelle avait joué 33 matchs de Ligue 1 la première saison, mais seulement 15 sur celle qui vient de s’écouler. Non convoqué à un stage d’avant-saison par Patrick Vieira, le défenseur axial, qui avait découvert l’élite avec Troyes en 2017, aurait été barré par la concurrence sur la Côte d'Azur, où son contrat allait jusqu’en 2023.

Selon Nice Matin, l'affaire serait bien engagée entre Brest et Herelle. En effet, le Gym ne compte plus sur le défenseur niçois. Idem pour Cyprien et Sacko. Les négiociations entre l'OGC Nice et Brest avancent. Ce qui n'est pas le cas pour Cyprien dont Nice espère récupérer 20 millions d'€. De plus, la blessure de Boudaoui pourrait changer la donne. Tameze n'est pas resté à Bergame ( il lui a manqué un match pour debloquer son option d'achat) mais le club italien voudrait l'enrôler pour un prix moins cher ce qui aurait agacé les dirigeants niçois. Coly, de retour aussi de prêt, ne ferait pas parti des plans de Vieira, aussi. 

C'est la septième recrue du Gym, formé en Suisse, Lotomba a évolué avec les sélections de jeunes de l’équipe nationale mais n’a pour l’instant pas été convoqué en A avec la Nati.

Les modalités du transfert n’ont pas été précisées mais le montant de ce dernier serait d'environ 6 millions d’euros.

 

Titulaire indiscutable cette saison chez les Young Boys de Berne (35 apparitions), avec qui il a remporté trois titres de champion de Suisse depuis son arrivée en 2017, Lotomba a déjà une certaine expérience du haut niveau, avec 12 rencontres de Coupes d’Europe disputées.

Yanis Hamache, jeune latéral gauche de 21 ans de l'OGC Nice, s'est engagé avec Boavista, 12e du dernier Championnat du Portugal.

Toujours en quête d'un ailier gauche, l'OGC Nice ne lâche pas la piste conduisant à Denis Bouanga (Saint-Etienne).


En parallèle des négociations, très avancées, avec le Portugais Rony Lopes (FC Séville), l’OGC Nice poursuit sa prospection afin de pourvoir l’autre flanc offensif. Pour ce poste d’ailier gauche, le club entraîné par Patrick Vieira reste vivement intéressé par Denis Bouanga et aurait de quoi satisfaire les exigences de Saint-Etienne, qui n’est officiellement pas vendeur. Auteur de 10 buts et 3 passes décisives en Ligue 1, l’international gabonais a fait l’unanimité cette saison chez les Verts, où il était arrivé l’été dernier. Sous contrat jusqu’en juin 2023, l’ancien Nîmois plaît en France mais aussi à l’étranger, où Everton et d’autres pensionnaires de Premier League apprécient son profil.

 

L’OGC Nice européen, un argument nouveau


Interrogé au sujet de son avenir la semaine dernière, Denis Bouanga temporisait. « Peut-être que mes conseillers ont eu des contacts mais moi je suis concentré sur ma préparation. Pour l’instant je me sens stéphanois. Je suis toujours sous contrat, je me suis bien ici, il y a mes amis, ma famille. On m’a envoyé à Rennes mais ce n’est pas moi qui y suis allé. J’ai une finale à jouer et j’ai vu que le 23 août, on débutait le championnat à Marseille », déclarait le joueur dans les colonnes du Progrès avant la finale de Coupe de France. Depuis, la défaite des Verts face au PSG (1-0) a sonné le glas de leurs ambitions européennes, en même temps qu’il assurait au Gym une place en Ligue Europa. De quoi faire évoluer la donne ? Dossier à suivre.

La Gazzetta dello Sport rapporte que l’OGCN aurait des vues sur Andrea Pinamonti. Prêté au Genoa par l’Inter Milan, le jeune avant-centre de 20 ans est considéré comme l’un des plus grands espoirs italiens à son poste. Seul hic, la concurrence serait rude sur ce dossier alors que la Juventus et l’Hellas Vérone serait aussi sur le coup. Pour rappel, le natif de Clés a inscrit 5 buts et délivré 2 passes décisives en 30 matchs de Serie A cette saison

Le latéral gauche de l'OGC Nice, Yanis Hamache est au Portugal pour s'engager avec Boavista, douzième du dernier Championnat. Le club portugais ne paiera pas d'indemnité de transfert au club de L1, qui percevra un pourcentage à la revente. Prêté au Red Star l'an passé où il a disputé 24 rencontres toutes compétitions confondues (2 buts, 1 passes décisive), le Franco-Algérien, sauf revirement de situation, va parapher un contrat de 3 ans

 

Prêté avec option d’achat par le Séville FC, l’ancien milieu offensif de Monaco est attendu aujourd’hui à Nice, qui va déjà compter six recrues.

Sous-catégories