16,5 millions d’euros c'est l’offre de Norwich pour Claude Maurice selon le Télégramme mais le joueur n’avait pas fait de l’Angleterre sa destination préférentielle et souhaiterait surtout un club lui offrant du temps de jeu et un projet sportif solide. Réponse demain pour la première partie!

Malang Sarr sera en fin de contrat, en 2020, avec Nice. La solution dans un cas comme celui-ci, est soit de le vendre soit de le prolonger. Le staff niçois souhaiterait la seconde possibilité même si Monchenglabach souhaite enrôler le joueur (l'Equipe du jour). Le problème c'est que Malang Sarr serait partant pour rester mais sans prolonger... Un nouveau petit caillou dans le soulier niçois.    

 

 

A priori, à moins d'un changement d'attitude peu probable des actionnaires sino-américains, les premières arrivées devraient se faire dans la deuxième quinzaine d'aout. Parmi les pistes les plus sérieuses et qui devraient se concrétiser, il y a Adrien Hunou, l'attaquant rennais, buteur samedi face au PSG, qui a confirmé de pas être en contact avec Angers, malgré ce que la presse affirme.

Les dirigeants de Newcastle sont à Nice pour conclure le transfert d'Allan Saint-Maximin. Le montant de la transaction, selon RMC, serait de 18 millions d'€ + bonus. Le contrat, qui liera Allan Saint-Maximin au club anglais, sera de 6 ans. 

Le départ d'Allan Saint Maximin se précise selon Nice Matin. En effet, l'avenir du joueur se jouerait entre Watford et Newcastle. Le premier qui fera une offre de 22 Md'€ pourrait remporter l'affaire. Coté arrivée, en plus des rumeurs que nous vous avons signalé et qui seraient bien parties (Oudin et Hunou) selon nos informations, Nice Matin indique que nous suivrions aussi Mickaël Cuisance, le milieu de Monchengladbach ainsi que Adam Ounas ailier de Naples.

Selon l'Yonne Républicaine, Auxerre aurait contacté Nice pour Mickaël Le Bihan. L'attaquant niçois de 29 ans est sous contrat jusqu'en juin 2020. A un an de la fin de contrat,  la logique serait soit de le prolonger soit de le vendre.

 

On restera, dans tous les cas, sur un gout d'inachevé surtout lorsque l'on lit une partie de l'article du quotidien : "Longtemps blessé ces dernières saisons, avec seulement 24 apparitions en Ligue 1 dont cinq titularisations depuis son transfert du Havre à Nice en août 2015, le joueur a repris la compétition en fin de saison passée, avec notamment un but lors de la dernière journée contre Monaco le 24 mai, et a suivi le début de la préparation avec Nice. Il a d'ailleurs trouvé le chemin des filets contre Boavista (Portugal) la semaine passée."

Déjà évoqué par le 10 Sports, l'OGC Nice se penche, de nouveau, de très près sur le dossier Adrien Hunou selon le site Ma Ville. En effet, le joueur qui était très proche de s'engager à Angers, n'a toujours pas donné suite à la proposition du club de Maine-et-Loire. Rennes est d'accord mais pas l'entourage du joueur. De là, à penser que Nice et l'attaquant breton jouent la montre en attendant la vente officielle du club, il y a un pas...

 

Selon The Shields Gazette, les représentants de Newcastle seraient à Nice pour finaliser le transfert d'Allan Saint-Maximin. Une première offre de 16 millions d'€ a été refusée par le staff niçois. Selon le site anglais, la transaction devrait se situer aux alentours de 20 millions de livres sterling soit environ 22 millions €.  

Newcastle, qui avait abandonné l'idée de recruter St-Maximin au printemps compte tenu du tarif demandé par Nice, devrait revenir à la charge. En effet, le club anglais a vendu la quasi-totalité de son attaque. Nice serait prêt à négocier sur une base de 25 millions alors que le club anglais serait plutôt sur un tarif de 15 + intéressements! Les positions, selon l'Equipe, sont très éloignées surtout que l'OGC Nice doit reverser 20 % à l'AS Monaco. Autre difficulté: le comportement de l'attaquant niçois! On comprend mieux pourquoi St-Maximin est moins affirmatif sur son départ qu'à l'issue de la saison précédente.

D'après  les informations du Parisien, le PSG n'a pas abandonné la piste Atal :

"En revanche, les contacts sont plus précis s’agissant du Niçois Youcef Atal. Après avoir fait forte impression avec la sélection algérienne lors des premiers matchs de la Coupe d’Afrique des nations, Atal, 23 ans, s’est fracturé la clavicule lors des quarts de finale face à la Côte d’Ivoire. Son retour à la compétition n’est envisagé que pour le mois d’octobre. Mais personne à Paris n’a oublié sa prestation éblouissante lors du dernier PSG - Nice (1-1), début mai. Arrière droit teigneux, il a aussi l’âme et les qualités techniques d’un ailier. Sa seule limite ? Une expérience assez réduite avec une saison en Division 1 belge et une seule en Ligue 1, sans aucune participation aux Coupes européennes.

Thomas Tuchel a, en tout cas, coché le nom de l’Algérien sur une short list, convaincu qu’il aurait sa place sur le flanc droit d’une défense à cinq. Mais sur ce dossier, le PSG doit faire face à deux types d’obstacles. D’abord, la concurrence de « plusieurs grands clubs européens » selon un membre de la société d’agents Grinta, en charge de sa carrière. L’Atlético de Madrid, un temps intéressé, a toutefois finalement misé sur l’Anglais Kieran Trippier. Par ailleurs, le changement de propriétaire en cours à Nice complique la donne. Le milliardaire anglais Jim Ratcliffe, futur nouveau boss du club azuréen, n’a pas exactement le profil d’un vendeur aux abois. « Atal n’est pas à vendre… sauf offre exceptionnelle bien sûr », dit-on à Nice, sans donner de chiffre. Paris aura-t-il envie de casser sa tirelire ? Là encore, cela dépend aussi de l’issue du dossier Neymar."

 

 

Sous-catégories