Comme nous le pensions ce matin ce déplacement à Troyes fut très compliqué. Les aiglons n'ont été que l'ombre d'eux-mêmes pendant une grande partie du match (mauvaises relances, mauvaises passes, jeu brouillon...)...

Le PSG tombe comme prévu face à une équipe niçoise très volontaire. Mais ce que l’on n’avait pas vu c'est la performance exceptionnelle de Dario Cvitanich, secondé par un David Ospina sensationnel. On s'inquiète déjà du futur départ du second alors qu'on se réjouit du contrat longue durée de l'attaquant argentin. Pour le reste le Gym fut combatif, concentré et volontaire. Ce Gym là nous fait plaisir!

 

Claude Puel avait fait le choix de faire "tourner" et les aiglons n'ont pas été à la hauteur malgré un arbitre bien indulgent. Une élimination logique!

 

Les aiglons auraient pu (du) "tuer" le match au moins à trois reprises en seconde période mais pour une fois ces "ratés" n'ont eu aucune incidence sur le score final.  Le Gym a maitrisé la rencontre avec un Ospina impérial, un Kolo revenu à son niveau du début de saison.

 

Les aiglons auront réussi ce soir une belle performance face à une équipe de Toulouse pas mauvaise. Les poteaux auront sauvé quelques fois les niçois, Ospina aussi, ainsi que Gomis. Nous avons trouvé notre attaquant en la personne de Cvitanich. Au final, ce n'est pas le meilleur match, mais trois points qui font du bien. 

Après une première mi-temps calamiteuse, les aiglons ont réussi une seconde période très bonne. On notera l'arrêt d'Ospina mais aussi  et surtout, son nouveau grand match malgré une défense qui a mis du temps à se trouver!

 

Le surprise du jour fut la titularisation de David Ospina. La gardien colombien a fait un bon match et ne peut rien sur le corner magnifiquement tiré par les nancéeins. Retour aussi d'Abriel. Tant mieux, car comme nous l'avions déjà dit sur ce site, il est bien dommage de ne pas utiliser ce joueur notamment pour stabiliser le milieu de terrain lorsque l'on mène. On regretterra les sifflets de quelques supporters lors de sa rentrée.