Comme nous vous l'avions indiqué depuis quelques jours, Cédric Kanté ne sera plus niçois la saison prochaine. Recherchant avant tout une proposition financière et aussi sportive, le défenseur niçois s’est mis d’accord avec le Panathinaïkos pour un contrat d’une durée de trois ans. Le club grec s’est qualifié pour le deuxième tour préliminaire de la Ligue des Champions la saison prochaine.

Guy Lacombe va quitter le Stade Rennais. Au début de l’année, dans la foulée d’une première partie de saison exceptionnelle, Frédéric de Saint-Sernin, le président du club breton, et Pierre Dréossi, le manager général, lui avaient pourtant proposé de prolonger de deux saisons son contrat arrivant à expiration en juin. Lacombe a demandé un délai de réflexion, les résultats de Rennes se sont détériorés. Déjà froides, les relations entre Lacombe et ses dirigeants sont devenues glaciales. Comme nous le révélions le 10 avril, Dréossi s’est mis en quête d’un successeur à Lacombe. Les profils d’Antoine Kombouaré et de « Mecha » Bazdarevic ont été étudiés, mais c’est celui de Frédéric Antonetti qui a très vite été privilégié. Après quatre saisons passées à Nice, le technicien corse a pu se libérer de sa dernière année de contrat. Ses tractations avec Rennes ont abouti hier. L’officialisation de son arrivée n’interviendra pas avant lundi prochain.

 

 

D’ici là, le club breton jouera samedi un match décisif samedi à Marseille. En cas de succès, les Rennais pourraient décrocher in extremis une qualification pour la Ligue Europa (voir par ailleurs). La cinquième place serait tout bénéfice. La quatrième coûterait cher à Rennes. Environ 840 000 €. Le contrat de Lacombe prévoit en effet une prolongation automatique d’une saison si Rennes franchit la ligne d’arrivée dans le quatuor de tête. Par le passé, à Toulouse et à Guingamp notamment, Lacombe a montré son sens des responsabilités en déployant la même énergie dans la préparation d’un groupe qu’il s’apprêtait pourtant à quitter. Au Vélodrome, un Rennais pourrait également porter le maillot rouge et noir pour la dernière fois. Stéphane M’Bia dispose en effet d’un bon de sortie. « C’est le seul qu’on est prêt à laisser partir, si on a une bonne offre, ce qui n’est pas encore le cas », indique Dréossi. Fanni plaît à Marseille

 

 

La performance de Rod Fanni sera suivie côté marseillais.

 

 

Le latéral droit rennais plaît à l’OM. Son arrivée à Rennes en provenance de Nice, en 2007, devait lui permettre de franchir un palier. Ce fut le cas puisque Fanni a vite fait oublier Mario Melchiot et est désormais régulièrement appelé par Raymond Domenech en équipe de France. À un an de la Coupe du monde, la perspective de découvrir la Ligue des champions et de retrouver un environnement qui ne lui est pas étranger pourrait séduire celui qui a bien failli ne jamais devenir pro et devenir électricien du côté de Martigues. Mais Fanni a encore deux ans de contrat et« il ne fait pas partie des joueurs qu’on veut vendre », martèle Dréossi.

Didier Ollé-Nicolle est heureux d'arriver à Nice. Sa première réaction fut : "Quand on fait ce métier depuis longtemps, c’est avec quelque part l’idée d’aller en L 1. Ça aurait pu m’arriver déjà l’an passé quand des clubs de l’élite et des étrangers m’ont approché, mais mon président ne m’a pas laissé partir. Cette fois, le dossier s’est traité sans problème. Les choses se sont passées de façon simple et naturelle. Je suis fier d’avoir été choisi par Nice et pressé de commencer." Bienvenue Didier!

Maurice Cohen a expliqué son choix concernant l'arrivée de Didier Ollé-Nicolle...

C'est un secret de polichinelle... Le nouveau coach de l'OGC Nice sera Didier Ollé-Nicolle même s'il affirme : « Je n'ai pas le droit d'en parler». L'entraîneur de Clermont a conclu sa saison, hier soir, en maintenant définitivement Clermont  Foot. Le nouveau coach "rouge et noir" s'engagera pour 2 ou 3 ans avec l'OGC Nice. Le transfert n'est pas gratuit mais le staff niçois en avait fait sa priorité... L'ex-coach clermontois pourrait être épaulé par Dominique Cuperly, l’actuel adjoint d’Éric Gerets à Marseille.