L’équipe post-mercato sera sensiblement différente de celle du début de saison. Quatre ou cinq joueurs devraient intégrer le 4-3-3 de Patrick Vieira.

 


Le sprint final va pouvoir commencer pour le Gym. Alors que seul Khephren Thuram (Monaco B) est arrivé cet été (premier contrat pro), Patrick Vieira, l’entraîneur, espère que plusieurs recrues seront présentes mercredi, lors de la réception de l’OM.

 Défense la base est là

 


Son équipe avait une base défensive solide la saison dernière (la deuxième défense de L1, avec 35 buts encaissés). Elle a perdu deux éléments qui n’étaient pas titulaires (Olivier Boscagli, parti au PSV Eindhoven et Christophe Jallet, aujourd’hui à Amiens) et a gardé un socle qui a bien commencé la saison. L’absence de Youcef Atal – pour cause d’une fracture de la clavicule – ne s’est pas ressentie, grâce aux performances de Patrick Burner. Le seul poste à renforcer est celui d’arrière gauche, pour lequel le Parisien Stanley Nsoki (20 ans, sous contrat jusqu’en 2021), est pressenti. Jeunesse, talent, promesse, coût raisonnable, il répond aux volontés du nouveau projet. L’international Espoirs devra gagner sa place car Malang Sarr a la confiance du coach dans une défense à quatre, grâce à son profil dur sur l’homme.

 

 

De leur côté, Christophe Hérelle et Dante sont incontournables en charnière. Vieira a déjà fait jouer son équipe avec cinq défenseurs, mais ce n’est pas du tout dans ses intentions cette saison, et les joueurs recrutés viennent pour jouer en 4-3-3 ou 4-2-3-1. Alors que Wylan Cyprien, déjà auteur d’un but et de deux passes décisives en deux journées de L 1 a fait un super début de saison comme sentinelle, Walter Benitez va pouvoir reprendre sa place dans le but contre Marseille, après avoir manqué le début du Championnat pour une blessure à une cuisse. Le bloc défensif est donc là.

Attaque combler le vide

 


Pour mémoire, l’OGC Nice a terminé la saison précédente avec la 18e attaque de Ligue 1 (30 buts) et son joueur le plus efficace, Allan Saint-Maximin (6 réalisations) a été vendu à Newcastle. Sur les cinq postes ciblés par les dirigeants d’Ineos – un avant-centre, un joueur de couloir, et deux milieux de terrain, relayeur ou créateur, un numéro 8 et un numéro 10 –, quatre sont offensifs. Le Gym a manqué de mouvement, d’inspiration, de redoublements aux abords de la surface, de centres en retrait, de vitesse d’exécution, de réussite dans les dribbles, de spontanéité dans les frappes, du dernier geste et de l’avant-dernier, aussi ; bref, de tout ce qui fait qu’une attaque déstabilise une défense.

 

 

Mais aussi de milieux de terrain pouvant créer le surnombre. Parce que Danilo (acheté 10 M€ en 2018 à Braga) tarde à faire ses preuves et qu’Adrien Tameze devrait signer au Spartak Moscou, le Belge Orel Mangala (VfB Stuttgart) pourrait débarquer dans le profil du « numéro 8 briseur de lignes». Formé à Anderlecht, l’international Espoirs belge (21 ans, 2023) a été suivi cet été par Lyon. Son club vient d’être relégué en deuxième division allemande, et il s’est blessé à un genou le 12 août. Mais son expérience est déjà importante.

 

 

C’est des Pays-Bas que devrait venir le gros coup du Gym. Kasper Dolberg, l’avant-centre de l’Ajax Amsterdam (21 ans, 2022), pourrait être le premier joueur de l’ère Ineos à signer. L’attaquant international danois sort d’une saison compliquée. Il a perdu sa place au profit de Dusan Tadic, notamment à cause de blessures aux abdominaux, et n’a été titularisé que quinze fois en 34 journées de Championnat (11 buts). Le Lorientais Alexis Claude-Maurice (21 ans, 2021), dont le transfert serait également bien engagé, est davantage un joueur du côté gauche. Il peut être utilisé comme piston, mais aussi comme numéro 10, dans l’axe. Réputé pour sa dextérité dans les un contre un et sa tonicité sur les premiers appuis, il devra néanmoins passer le cap Ligue 2 - Ligue 1 et écarter la concurrence des « anciens » (Maolida, Ganago, Lees-Melou). L’opération pourrait être bouclée autour de 15 M€.

 

 

Enfin, Adam Ounas (22 ans), l’ancien Bordelais, sous contrat avec Naples jusqu’en 2022, est plus à l’aise sur l’aile droite. Il pourrait prendre la place laissée vacante de « Saint-Max », avec plus de créativité et moins de vitesse

 

 

Commentaires   

#6 Alain 24-08-2019 05:17
Nous maintenons nos infos c'est fait ;-)
#5 POPOL 24-08-2019 05:04
Rien est fait pour Dolberg et Ounas.C'est en bonne voie mais absolument rien est officiel.En attendant tout les moutons sont partis s'abonner.C'est bien joué.Croyez moi,on est loin d'en avoir fini au niveau des surprises.Est ce que depuis le début du feuilleton niçois vous avez vu un représentant de Ratcliff ou lui en personne en photo à Nice.
Moi non
#4 louis LAGARDE 24-08-2019 01:02
Personne d'autres n'en fait état de plus, il est à noter qu'on ne nous montre aucunes photos au moment des signatures pouvant servir de preuves. Je pense donc(mais oui ) que c'est du vent. ISSA NISSA MY GOD.
#3 stephil 23-08-2019 20:42
gustavo a 500.00 milles euros par moi :eek: non desolé il ne les vaut pas mais alors vraiment pas :-*
#2 Gabouner06 23-08-2019 18:21
Luis Gustavo
#1 Gabouner06 23-08-2019 18:13
Il faut aussi un vrai 6

Ajouter un Commentaire