Trois malfrats armés se sont introduits, dimanche soir, en pleine finale de la Ligue des Nations, au domicile du joueur de l'OGC Nice, avant de faire main basse sur un important butin.

Selon nos informations, trois inconnus, encagoulés et munis d'armes de poing, sont parvenus à pénétrer, dimanche soir, vers 21h30, dans le domicile de Mario Lemina, le milieu de terrain de Nice (Alpes-Maritimes). A l'intérieur des lieux, les trois malfaiteurs ont menacé trois femmes qui s'y trouvaient avant de les ligoter. Ils ont ensuite fait le tour de la maison de l'international gabonais qui ne se trouvait pas chez lui au moment des faits. Les voleurs auraient ensuite fait main basse sur des bijoux, des vêtements et de la maroquinerie de luxe. Selon les premiers éléments de l'enquête, le préjudice est estimé à près de 300 000€.

 

Toujours selon nos informations, une employée de maison, également présente chez Mario Lemina, aurait réussi à se dissimuler de la vue des auteurs de ce «saucissonnage », avant d'alerter la police. Une patrouille s'est immédiatement rendue sur place mais les trois malfrats avaient déjà pris la fuite.

 

La police scientifique sur place dimanche soir


Alertée, la permanence du parquet de Nice a aussitôt saisi les enquêteurs de l'antenne de police judiciaire de la ville afin de remonter la piste de ces voleurs qui ont agi au moment où l'équipe de France était en train disputer la finale de la Ligue des Nations contre l'Espagne. Tard, dimanche soir, des spécialistes de la police scientifique se sont rendus chez le numéro 18 de l'OGC Nice afin de procéder au prélèvement d'éventuels indices.

 

En fin de semaine dernière, quatre personnes ont été mises en examen, puis placés en détention provisoire pour un cambriolage commis chez Angel di Maria, l'ailier du PSG et pour une tentative commise chez son coéquipier, Julian Draxler, en mars dernier.

 

Ajouter un Commentaire