Quelques présidents ont donné, au journal l'Equipe, leur avis sur l'arrivée d'Inéos à Nice: 

Le groupe anglais de Jim Ratcliffe a finalisé hier son acquisition de l’OGC Nice au terme d’un feuilleton de plusieurs mois. Le club va désormais débuter son mercato.

Sauf nouvelle surprise, c’est aujourd’hui que le groupe Ineos deviendra propriétaire de l’OGC Nice.

"Il faut être raisonnable par rapport à ce qu'est le PSG aujourd'hui. Mais je ne suis pas sûr que leur mode de fonctionnement soit si éternel que ça. Etre sur le podium sur les deux ans qui viennent, ce serait déjà bien. Nice démarre un nouveau parcours. On avait les fondations et le rez-de-chaussée, on va pouvoir bâtir les étages." déclare Christian Estrosi à Nice Matin.

 

 

D’après le calendrier qu’ils avaient envisagé, c’est hier que les dirigeants d’Ineos auraient dû prendre possession de l’OGC Nice. Ce vendredi, le « closing », signifiant la fin du processus de vente et l’achat effectif du club, n’a pourtant pas pu être célébré. Toujours pas de fumée blanche, donc, pour le Gym version Ineos dans un dossier qui n’a cessé de connaître des retards depuis la fin juin, alors que le deal entre acheteurs et vendeurs est entériné depuis le début de l’été. 

Sous-catégories