Roger Ricort ayant décidé d’abandonner ses fonctions de directeur sportif, l’OGC Nice n’a pas tardé à lui trouver un remplaçant. C’est Éric Roy, quarante etun ans, qui a été chargé de prendre la succession. Directeur du marketing du club depuis quelques mois, l’ancien milieu de terrain, formé au Gym et passé successivement par Toulon, Lyon, Marseille, Sunderland, Troyes et le Rayo Vallecano, avait achevé sa carrière de joueur à Nice.

 

 

Sa nomination n’a pas encore été officialisée par le club mais, dès hier, Ricort et Roy ont passé un long moment à étudier ensemble quelques-uns des dossiers les plus importants. « C’est difficile pour moi de renoncer, de prendre cette décision de partir au moment où l’équipe s’est installée dans la première moitié de classement, rappelle Roger Ricort. Ça a demandé de l’énergie, et je crois que je n’ai pas à rougir de mon bilan. J’ai été chercher un entraîneur qui a boosté le club (Antonetti), j’ai fait venir de bons joueurs et on a réalisé quelques transferts qui ont permis au Gym de vivre sans soucis. Mais je ne me sens pas capable de continuer dans les mêmes conditions. C’est plus honnête de laisser la place à des gens qui auront le peps qu’on avait il y a quatre ans et qu’on n’est pas sûrs d’avoir encore pendant quatre ans. »

 

 

Pendant ce temps, Maurice Cohen recherche toujours un nouvel entraîneur. Ces derniers jours, le président de l’OGCN a multiplié les contacts et a fait rencontrer certains prétendants aux actionnaires du club. Désormais, sa liste se résume à quatre ou cinq candidats potentiels. Le cercle des favoris tourne toujours autour des mêmes noms (Le Guen, Lacombe, Ollé-Nicolle, Sanchez, Banide).

En attendant notre nouveau coach qui pourrait être soit Paul Le Guen soit Didier Ollé Nicolle, Lionel Letizi a prolongé d'un an son contrat avec l'OGC Nice.

Après avoir déjà relancé les carrières de Fae, Bamogo ou Hellebuyck, Nice veut booster celle de Sablé. Le milieu défensif de Lens, vingt-huit ans, s’est engagé avec les Aiglons jusqu’en juin 2012 moyennant un transfert de 750 000€ (plus 200 000 € si Nice termine dans les dix premiers). En Artois, où il était arrivé à l’été 2007 après douze ans passés à Saint-Étienne, il aura vécu la descente en L 2 avec trois décideurs différents (Guy Roux, Jean-Pierre Papin et l’omniprésent directeur technique Daniel Leclercq). Titulaire avec Roux et Papin, il avait fini « à la cave » après l’arrivée de Leclercq début janvier 2008.

Ismaël Gace a été prêté jusqu'à la fin de la saison sans option d'achat à Rodez (National). Agé de 22 ans ce défenseur polyvalent arrivé au centre de formation de l'OGCN en 2002 en provenance du PSG, a très peu été appelé en équipe première cette saison par Frédéric Antonetti. Il ne comptabilise que 27 minutes de jeu en L1.

Comme prévu, le Brésilien Adeilson s'est engagé, cet après-midi, pour trois saisons et demie avec l'OGC Nice. L'attaquant est l'auteur de dix buts en 31 matches cette saison sous les couleurs d'Ipatinga FC (dernier du championnat brésilien). Il portera le numéro 22. Le montant du transfert est de 1 million d'euros. Le joueur était suivi par le Bayer Leverkusen, Sochaux et Sao Paulo. Le joueur a affirmé, à propos de son arrivée à Nice, sur le site officiel du club : "C'est le rêve de tous les joueurs brésiliens de jouer en Europe. En France particulièrement, car beaucoup de brésiliens se sont imposés dans ce pays. Je ne connaissais pas le club de Nice avant qu'ils s'intéressent à moi, mais mon agent m'a dit que ce serait un bon choix de venir ici. De plus parmi les contacts que j'avais Nice s'est montré le plus intéressé."  

Plus d'infos