Et si ce but nous amenait à la "qualif" en Europa league. Nous sommes à la 92è minute,  Claude Maurice fixe et décale Wagué sur la droite. Légèrement dévié, le centre du Sénégalais est repris par le Danois, qui bat Lecomte en jaillissant au premier poteau !

Alors que le classement a été validé par la ligue, Jean-Michel Aulas a "disjoncté" dans une interview accordée au Progres s'estimant floué financièrement et pas que... Le président de Lyon affirmait pourtant, il y a 3 jours, "Je suis un démocrate et si une majorité établit une décision, je m’y rangerai.". Le président lyonnais, qui reste un personnage qui n'a pas de parole, a décidé comme à son habitude d'essayer de mettre le "bordel" pour défendre son club. Il indique : "Le choix de la Ligue d'arrêter un classement mixte, par rapport à la FFF qui pour les classements amateurs, n'a pas décerné de titres de champion. Je suis heureux pour le PSG et pour Lorient qu'ils le soient, mais le classement n'est pas logique. Je ne vais pas attaquer un club plus qu'un autre mais Nice, qui finit devant nous, a joué 15 fois à domicile et nous 13, et n'a rencontré qu'une fois le PSG, et nous deux. Ce n'est pas sans conséquence. Les enjeux sont considérables, et l'OL est défavorisé."

Même si pour Noël Le Graët précise, lors d'une interview accordée au Télégrame, que "c’est la dernière journée (complète?) qui comptera pour les équipes européennes... C ’est la fédération qui décide en dernier ressort. Il ne s’agit pas de prendre la main. La ligue a une délégation de pouvoir de la fédération, qui est chargée d’appliquer les textes, ce qu’elle fait. Elle l’a fait pour les amateurs qui reprendront en septembre, elle le fera pour les pros".  Alors l'OGC Nice sera-t-il européen? Pour information, la FFF a fait un calcul pour fixer les classements amateurs en fonction d'un quotient nombre de points obtenus / nombre de matchs joués afin de neutraliser l'effet des matchs reportés. La réponse est oui "sauf si la Coupe de France, qui est prioritaire, peut se jouer, et si Saint-Etienne l’emporte." 

Le président niçois fait le point sur la reprise, sur Nice, sur les ambitions

Si le championnat n'arrive pas à son terme, trois solutions se proposent : La première solution est de figer le classement après la 27e journée (disputée intégralement), le deuxième après la 28e journée (il manque Strasbourg-PSG), le troisième est dressé en calculant un quotient après la 28e journée pour combler le match manquant : on divise le total de points par le nombre de matches joués. La Fédération a retenu ce système pour ses championnats amateurs comptant des matches en retard.

L’idée de finir la saison en cours à l’automne, portée par Jean Michel Aulas et Jean-Pierre Rivère, est jugée prématurée par les dirigeants de L1/L2, dontJacques-Henri Eyraud et Nasser al-Khelaïfi.

Ce lundi, dans une tribune publiée sur le site internet du monde Monde, le coprésident de l'Union nationale des footballs professionnels (UNFP) Sylvain Kastendeuch a demandé de renoncer à une reprise du championnat de football dans ces conditions.

« Quel est le joueur le plus fort avec lequel vous avez joué ?

Abou Diaby, en sélection de jeunes. Avec lui, les autres joueurs étaient des plots. En club, Kévin Anin (àNice). Sur le terrain, tu voyais clairement qu’il y avait une équipe avec Kévin Anin et une équipe sans lui. Abou a eu les blessures et Kévin ce détachement du foot (en juin 2013, il a été victime d’un accident de la route et est paraplégique depuis). Mais ce sont des mecs qui, en pleine possession de leurs moyens, étaient hallucinants.

Avec une fin de confinement progressive fixée a priori au 11 mai, un scénario de reprise du Championnat de France du 17 juin au 25 juillet est possible pour caler les dix journées restantes.

Si un club joue gros cet été, c'est bien l'OGC Nice. Racheté par Ineos l'an passé, les Aiglons déçoivent pour le moment. Une situation qui devrait rapidement changé avec l'injection des millions de Jim Ratcliffe, l'homme le plus riche de Grande-Bretagne. Alors que certains joueurs pourraient partir, des joueurs très talentueux devraient arriver. Mais avant de réfléchir au onze qui sera aligné au début de la prochaine saison de Ligue 1, c'est la question de l'entraîneur qui devra être réglée. Depuis son arrivée, Patrick Vieira a souvent fait l'objet de rumeurs de départ. Pour des clubs plus grands d'abord puis par manque de résultat. Sa position n'a jamais été confortable et alors que le club azuréen se prépare à un nouveau départ durant l'été, l'heure du sien est peut-être arrivée.