Interrogé par BFM Grand Lille, le président des Dogues a même jeté un grand froid : "On n'a pas d'accord avec Nice, a-t-il assuré, avant d’aller plus loin. Les discussions avancent très, très peu. Comme je le dis à chaque fois, on a un entraîneur, Christophe, qui est sous contrat avec nous. Les contrats existent et sont faits pour être respectés. Et comme les discussions n'avancent pas entre Nice et le LOSC... On est un club qui doit être respecté. Un club fort. On ne vient pas s'essuyer les pieds sur le LOSC comme ça"

 

 

 

 

Pour laisser partir Christophe Galtier à l’OGC Nice, le LOSC réclamerait une somme XXL. Voici nos révélations.

 

Les supporters de l’OGC Nice attendent impatiemment l’arrivée de Christophe Galtier sur le banc des Aiglons. Mais depuis l’entraîneur champion de France a officialisé son désir de quitter le LOSC, le dossier n’a pas évolué publiquement. Et le10sport.com est en mesure de vous révéler pourquoi… Comme nous vous l’avons indiqué le 30 avril dernier, Christophe Galtier est très clairement intéressé par l’OGC Nice. Nos sources confirment qu’il a donné son accord, oralement, aux Aiglons, pour un contrat de trois saisons et un salaire doublé par rapport à ses émoluments lillois. Il ne reste donc qu’à trouver un accord entre Lille et Nice puisque Galtier a encore un contrat avec les Dogues jusqu’en juin 2022.

 

Létang demande entre 8 et 10 millions !

 

En négociation depuis plusieurs semaines, le LOSC et Nice ne parviennent pas à trouver un accord. Et pour cause… Selon nos informations, le président du LOSC, Olivier Létang, réclamerait entre 8 et 10 millions d’euros pour laisser partir son coach sur la Cote d’Azur ! Une véritable petite fortune pour racheter un an de contrat. Olivier Létang s’appuie, à juste titre, sur les récents transferts de coachs qui ont pu avoir lieu en Europe, et notamment en Allemagne. Des transferts conséquents pour des entraîneurs de tous niveaux, qui font émerger une tendance sur le marché.

 

Si le président Létang défend ses intérêts et se montre dur à la négociation, il est également important de rappeler que Christophe Galtier l’a informé, il y a plusieurs mois de cela, de sa volonté de quitter le LOSC à l’issue de cette saison 2020-2021, quel qu’en soit le verdict. Ensemble, les deux hommes avaient convenu d’un gentleman agreement pour ne pas rendre public cette décision du coach Galtier. Mais le LOSC est au courant des intentions de son technicien depuis un moment.

 

De son côté, Christophe Galtier a donné son accord à Nice et malgré les offres fermes de clubs prestigieux comme Lyon, et Naples, il n’a pas souhaité déroger à sa parole. Une attitude précieuse, qui conforte d’autant plus les dirigeants niçois à vouloir le signer.

 

 

L'OGC Nice a jeté son dévolu sur l'avant-centre brésilien du FC Bâle Arthur Cabral (23 ans).


Que Kasper Dolberg soit appelé ou non à endosser le rôle d'avant-centre numéro 1 dans l'attaque que bâtira le futur entraîneur de Nice, le club azuréen souhaite enrôler le Brésilien Arthur Cabral (23 ans). L'attaquant de pointe évolue depuis l'été 2019 au FC Bâle, deuxième du dernier Championnat suisse.

 

Formé au Ceara (D2 brésilienne) avant de jouer brièvement à Palmeiras (D1), l'attaquant reste sur deux saisons prolifiques en Suisse. En 2019-2020, il avait pris part au parcours en Ligue Europa de Bâle, qui avait accédé aux quarts de finale de la compétition, et avait inscrit un total de 18 buts en 39 matches.

 

Cette saison, il a comptabilisé 20 buts en 35 apparitions, terminant deuxième meilleur buteur du Championnat avec 18 réalisations. Pour s'attacher les services du joueur, l'OGC Nice a formulé une première offre d'un montant de 9M€. Bâle en espère autour de 12M€

 

 

 </</d