Autant la victoire de la semaine dernière était une bonne surprise autant la victoire de ce soir est logique. Alors vous allez nous dire que tout n'est pas parfait. La fébrilité de Cardinale dans ses sorties, le manque de précision dans certaines actions de jeu... mais qui aurait dit que Valentin Eysseric allait sortir du lot comme Mathieu Bodmer, ce soir. Personne! Nous, les premiers. Il faut laisser le temps à Lucien Favre de façonner son équipe... qui nous a montré un visage prometteur. Rayon positif: - le duo Dalbert - Ricardo impressionnant - Cyprien, à qui il ne manque que la finition - Seri, auteur d'une très belle rencontre après une première journée moyenne. Bref, un match qui aura eu l'avantage de nous avoir rassurer.

Fiche technique

Angers - Nice : 0-1 (0-1).

Arbitre : M. Miguelgorry.


But:

Nice : Pléa (4').

Avertissements:

Angers : Bourillon (12').

Nice : Dalbert (47')


Les équipes:

Angers : Petric - Manceau, Traoré, Thomas, Andreu - Bourillon, Ketkeo, Ndoye - Toko-Ekambi, Sunu, Diedhiou. Entraîneur : Stéphane Moulin.

Nice : Cardinale - Ricardo, Baysse, Sarr, Dalbert - Bodmer, Koziello, Séri - Cyprien, Eysseric, Pléa. Entraîneur : Lucien Favre.


Le but

4ème But pour Nice: Première apparition de Nice dans le camp d'Angers. Le Gym ouvre le score grâce à son attaquant Alassane Plea. L'ivoirien Seri élimine deux joueurs et fixe le gardien d'Angers dans la surface. Puis il sert Plea qui marque dans le but vide.





Résumé

Avec le départ de Claude Puel et aussi celui duo d'attaque Germain-Ben Arfa, tout fan de Nice pouvait redouter la saison 2016/17. Au final, c'est comme si rien n'a changé du côté de la Cote d'Azur. Les Aiglons ont gardé leur rentabilité de la campagne précédente. Après la victoire contre Rennes (1-0), ces derniers ont pris le dessus sur Angers à l'extérieur. En gagnant, ils rejoignent Lyon en tête du classement avec 6 points pris sur 6 possibles.



1-0, un moindre mal pour Angers



Si lors du premier match, les Niçois ont été plutôt chanceux de cueillir les points mis en jeu. Cette fois, leur victoire était amplement méritée. L'écart d'un but ne reflète guère le rapport de forces lors de cette rencontre. Malgré l'appui de leur public, le SCO n'avait, pour une fois, pas du tout la dalle. L'unique mérite des hommes de Moulin, c'est celui de ne pas avoir sombré complètement après avoir concédé l'ouverture du score très tôt dans la partie (4e).



C'est Alassane Pléa qui a donné l'avantage aux visiteurs. L'ancien Lyonnais a surtout profité de l'excellent travail de Jean-Michaël Seri pour faire la différence. L'Ivoirien avait, en effet, fait le plus dur en éliminant deux défenseurs avant de servir son coéquipier, qui était seul devant le but. Ce petit but a suffi au bonheur des Aiglons. Sauf peut-être à leur coach, Lucien Favre. Le technicien suisse aurait probablement aimé que sa formation réussisse à se mettre à l'abri plutôt que de rester jusqu'au bout à la merci d'un improbable retour adverse. Goal

Réactions


Lucien Favre :

«C'était un bon match parce qu'il y a eu des possibilités de part et d'autre. Angers notamment sur des centres et sur phases arrêtées mais on le savait. Encore une fois, je dirais que ce n'est pas un succès immérité, il est plus mérité que contre Rennes. En plus du but, on a trois-quatre possibilités de marquer. Sur nos sorties de balle, il aurait fallu un peu plus de simplicité parfois mais dans l'ensemble, je suis satisfait. Avoir six points après deux journées, c'est super mais quand on voit comment on a souffert sur ces deux matches, on reste mesuré. On sait qu'on souffrira encore. Il faut continuer à provoquer la réussite. C'est bon à savourer mais c'est déjà du passé. Il y a encore beaucoup de travail».


Stéphane Moulin (entraîneur d'Angers) :

«Pour nous, actuellement, ça ne rigole pas. On a de nouveau fait une bonne entame et la première fois où les Niçois passent la ligne médiane, ils marquent. Ça a refroidi nos ardeurs psychologiquement mais je trouve que malgré tout, on a un peu bombardé leur but en première période. Malheureusement, il a toujours manqué un petit quelque chose. On n'a pas réussi par manque d'adresse parfois, de lucidité à d'autres moments et de réussite quand même. La tête de Romain Thomas sur la barre est un peu le symbole du manque de réussite que l'on a actuellement dans le secteur offensif. Eux aussi ont eu des occasions mais je pense que l'on en a un peu plus. Le match nul me semblait équitable. Il n'y a pas d'abattement».

Jean-Pierre Rivère :

"C'est très bien de démarrer par deux victoires. On a souffert, mais aussi fait preuve de grosses valeurs mentales. On aurait pu tuer le match. On a proposé du jeu. Cette équipe est plaisante à voir jouer. Continuons sur cette voie. On veut encore bien finir ce mercato. Dante? Il devrait passer la visite médicale lundi et ce sera finalisé dans la foulée..."


Paul Baysse :

"C'était difficile de venir chercher la victoire à Angers. On a essayé de mettre notre jeu en place, ça n'a pas toujours fonctionné. On peut faire mieux, mais dans l'ensemble, ce n'est pas mal."


Valentin Eysseric :

"Avant d'entamer la Coupe d'Europe, il faut engranger des points pour ne pas ramer. On doit se placer car, après avec l'enchaînement des matchs, ce ne sera pas évident. J'ai connu ça avec Saint-Etienne la saison dernière, il faut du monde. Que d'autres recrues arrivent, ce ne sera pas de refus. Ce n'est que le début, on ne s'enflamme pas, mais c'est bon pour la confiance. On a eu de belles séquences. Le but, il est très bien construit. On est resté costaud.



Revue de presse